7 erreurs trop souvent commises par les recruteurs

29/07/2021 | Recrutement

En tant que recruteur, vous avez probablement déjà été confronté à des candidats qui n’avaient pas suffisamment préparé leur entretien de recrutement. Mais, vous êtes-vous déjà demandé si vous-même, aviez déjà commis des erreurs lors d’un processus de recrutement ? Face à une pénurie de talents, et un processus de recrutement devenu de plus en plus complexe, les entreprises n’ont plus le droit à l’erreur lorsqu’il s’agit de dénicher, et d’embaucher durablement la perle rare. Alors, quelles sont les choses à éviter pour minimiser les erreurs de recrutement, et ainsi s’épargner une perte de temps, mais aussi d’argent ? Y-a-t-il des interdits, à proscrire lors d’un processus de recrutement, afin de ne pas faire fuir les meilleurs talents ? Happy to meet you vous présente aujourd’hui 7 erreurs, trop souvent commises par les recruteurs.

Top 7 des erreurs les plus commises par les recruteurs

 

Erreur n°1 : ne pas être suffisamment préparé lors du 1er entretien de recrutement

On a souvent tendance à penser que seul le candidat a besoin de se préparer à un entretien de recrutement. Or, vous auriez tort d’imaginer que tous les entretiens sont les mêmes ! En effet, chaque candidat est unique, car chaque personne que vous aurez décidé de rencontrer aura un parcours différent, et des compétences spécifiques. C’est pourquoi il est nécessaire de préparer un maximum chaque entretien d’embauche, en connaissant sur le bout des doigts chaque aspect du poste présenté, mais également en ayant pris le temps d’étudier attentivement le CV du candidat reçu. Cela vous permettra de déterminer en amont les zones intéressantes, mais aussi celles qui mériteraient d’être développées, pour prévoir l’ensemble des questions que vous poserez à votre candidat, et ainsi éviter une éventuelle improvisation, qui en plus de ne duper personne, pourrait éventuellement faire fuir votre talent !

 

En effet et au-delà de votre image de recruteur, c’est votre entité que vous représentez lors d’un entretien : il est donc également fondamental de prendre le candidat à l’heure. Eh oui, bien préparer son entretien, cela passe aussi par ce genre de basique. C’est l’une des clés d’une expérience candidat réussie !

 

Nos conseils made in Happy to meet you : Dès les prémices du parcours candidat, prenez des notes ! Elles seront vos meilleures alliées pour ne rien omettre de la personne rencontrée. Pour ce qui est du timing, nous vous conseillons également de ne pas planifier de rendez-vous trop rapprochés : cela vous permettra d’être ponctuel en toutes circonstances.

7-erreurs-recrutement

 

Erreur n°2 : mal gérer son temps durant le processus de recrutement

Que vous recrutiez pour votre propre entreprise, ou pour un de vos clients, la longueur du processus de recrutement est probablement au cœur de vos priorités. Nombre de recruteurs cherchent en effet la solution miracle pour réduire leurs délais de recrutement, quitte à commettre une erreur fatale, en se précipitant.

 

En effet et bien souvent, le poste proposé peut être à pourvoir au plus vite, que ce soit suite au départ d’un manager, ou encore du fait de la pression d’un client pressé. Or, cela ne doit pas vous mener à recruter la première personne qui semble vous convenir ; on ne le répètera jamais assez, la précipitation est mauvaise conseillère, et pourrait même vous conduire à regretter votre choix rapidement. Inutile de vous rappeler le coût d’un recrutement raté, ainsi que les nombreuses conséquences administratives qui en découlent.

 

À l’inverse, faire trainer le processus de recrutement et repousser sans cesse l’embauche est loin d’être une stratégie gagnante. En effet, face à de trop longs process, ou encore faute de réponse de votre part, les talents que vous convoitez pourraient se lasser, et trouver le job de leur rêve chez un concurrent plus réactif.

 

Nos conseils made in Happy to meet you : Soyez organisé ; déterminez en amont les spécificités du poste, afin de construire une shortlist de candidats solide. Il s’agira ensuite d’élaborer un plan de recrutement, et de s’y tenir !

 

Erreur n°3 :  ne pas vérifier l’ensemble des informations présentes sur le CV du candidat

Votre candidat est un excellent orateur, et coche toutes les compétences requises pour votre poste à pourvoir ? Prudence, beaucoup de recruteurs font également l’erreur de miser sur leur intuition et de ne pas vérifier les informations présentes sur le CV du candidat. Or, saviez-vous que selon une étude menée par le cabinet CV Trust, plus d’un tiers des CV comporteraient des inexactitudes, voire des informations totalement erronées ?

 

En tant que recruteur, votre objectif est donc d’être capable de vérifier les informations présentes sur le CV du candidat, afin d’éviter les mauvaises surprises, mais aussi de vous assurer qu’il corresponde en tout point au poste à pourvoir.

 

Nos conseils made in Happy to meet you : que ce soit en pré-qualification ou lors d’un entretien de recrutement, n’hésitez pas à poser des questions précises ! Reprendre chronologiquement toutes les informations inscrites dans le CV du candidat selon la fameuse méthode de l’enquête CV est une solution probante afin d’éclaircir les potentielles zones d’ombre. Par ailleurs, de nombreuses solutions informatiques peuvent exécuter ce travail pour vous, en utilisant l’Intelligence Artificielle, entre autres. Pour aller plus loin et lorsque le processus de recrutement est bien avancé, le contrôle de références auprès d’anciens employeurs peut également vous en dire beaucoup sur votre future recrue, sous réserve de la prévenir en amont.

 

Erreur n°4 : ne pas tenir compte de la culture d’entreprise

Sur le papier, il est possible que vous pensiez avoir trouvé le candidat idéal, qui semble cocher toute la liste des compétences et qualités requises pour le poste que vous lui proposez. C’est à ce moment-là qu’intervient la question de la culture d’entreprise, intimement liée à la personnalité des candidats. Les personnes en recherche d’emploi sont en effet nombreuses à se demander l’intérêt de mettre en avant les soft skills : sachez qu’elles peuvent vous en dire beaucoup sur l’adéquation entre un individu, et la culture de l’entité qu’il souhaite rejoindre. En effet, un salarié qui n’adhère pas aux valeurs de son entreprise et rencontre des difficultés d’intégration a peu de chance d’être productif, et de s’installer durablement dans son poste.

 

Nos conseils made in Happy to meet you : pour évaluer la comptabilité d’un candidat avec la culture d’entreprise, nous vous conseillons d’organiser des échanges avec les membres de l’équipe accueillante.

 

Erreur n° 5 : ne pas impliquer le service concerné dans le processus de recrutement

La norme chez les recruteurs consiste bien trop souvent à utiliser des modèles d’offres d’emploi standardisés, lorsqu’ils diffusent leurs besoins sur les jobboards. Or, et au-delà de rédiger une offre d’emploi attractive, pour que votre fiche de poste attire des profils adaptés, il s’agit avant tout de la personnaliser, en ne se cantonnant pas au fameux « prisme RH ». Pour ce faire, une définition de l’ensemble des compétences requises est à définir, en étroite collaboration avec le service accueillant le nouvel arrivant : cela vous permettra de viser juste en ce qui concerne les prérequis opérationnels, mais également de maximiser les chances d’un onboarding réussi, en définissant les exigences de l’équipe en termes de soft skills.

 

Nos conseils made in Happy to meet you : prenez le temps de discuter du besoin avec les membres de l’équipe que la future recrue rejoindra. Plus vous les impliquerez tôt dans le processus de recrutement, moins vous perdrez de temps, grâce à un sourcing de talents affiné, et des qualifications plus orientées.

 

Webinar-impliquer-managers-recrutement

 

Erreur n°6 : négliger la réciprocité dans la séduction

On pense souvent (et à juste titre !) que les différents entretiens durant le processus de recrutement sont autant de manières pour le candidat de se vendre. Cependant, considérer ce seul aspect serait on ne peut plus réducteur ; les différents entretiens de recrutement ont également pour but de mettre en valeur le poste que vous avez à pourvoir, ainsi que l’entreprise d’accueil.

 

Les recruteurs ont tendance à penser que l’entretien d’embauche a uniquement comme objectif de vérifier que le candidat correspond à tous les critères de la fiche de poste. Pourtant, il est important que le recruteur puisse lui aussi présenter le poste et aborder les détails importants comme les compétences spécifiques requises, la localisation précise, ou encore la fourchette salariale. Le monde du recrutement, et le métier de recruteur ont changé, et la séduction doit impérativement être mutuelle, dans un contexte où le candidat semble devenir roi.

 

Nos conseils made in Happy to meet you :  soyez clairs, et ne négligez aucun aspect et avantages du poste : cela vous évitera des déconvenues, tout en mettant en valeur des atouts du poste pouvant être différenciant pour un candidat.

 

Erreur n°7 : s’avancer trop vite

Emballé par un candidat prometteur, vous pouvez en tant que recruteur, être tenté de trop vous avancer sur le processus de recrutement. Or, une des erreurs les plus fatales serait de dire au candidat qu’il va forcément matcher avec le poste à pourvoir, alors que ce ne sera pas nécessairement le cas. Pareillement, lui promettre un retour dans la journée alors que ce ne sera pas possible desservira votre crédibilité, et celle de votre entreprise.

 

Avant de vous avancer dans un sens ou dans un autre, il est donc absolument primordial d’échanger en interne, avec l’ensemble des managers et des opérationnels qui auront à travailler avec ce futur collaborateur.

 

Nos conseils made in Happy to meet you : pour ne pas vous avancer trop vite auprès du candidat, expliquez-lui en détail les différentes étapes du processus de recrutement. Cela vous permettra de rester neutre, et de lui donner une visibilité quant à un potentiel délai de retour sur sa candidature, par exemple.

 

Besoin d’aide sur vos problématiques de recrutement ? Contactez nos experts, ils connaissent sur le bout des doigts les nombreux rouages pour éviter les erreurs mentionnées ci-dessus !

Happy-to-meet-you-vous-accompagne

Vous souhaitez être accompagné(e) dans vos recrutements ?

Découvrez nos solutions

Rédigé par Caroline Lafont,

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Il est inutile de se le cacher : le Covid-19 bouscule et malmène aussi notre univers professionnel. Nombre de choses sont remises en question. Les entreprises doivent impérativement s’adapter et trouver de nouvelles solutions pour ne pas arrêter totalement leurs activités. Ce contexte très particulier nous a donné l’idée de vous parler de l’entretien de recrutement vidéo. Cette pratique pourrait vous être utile dans les semaines à venir, puisque nous devons à tout prix limiter les contacts physiques pour des raisons sanitaires.

Lire la suite

flashbag