Soft skills : pourquoi les valoriser ?

17/10/2018 | Recrutement

Communément appelées « compétences douces », les soft skills sont de plus en plus valorisées en entretien de recrutement. Qu’elles soient liées à la prise de parole, la souplesse cognitive ou encore la capacité incroyable de faire tenir un stylo 17 secondes sur le bout de son nez, elles sont une véritable valeur ajoutée à votre parcours professionnel.Blague à part, nous allons voir pourquoi présenter vos soft skills de différentes façons pour les valoriser en entreprise.

Pourquoi les entreprises adorent les soft skills ?

Souvent mises en opposition avec les hard skills, entendez « compétences dures » ou techniques, les soft skills sont à identifier davantage comme support de votre savoir-faire. À l’école, on nous apprend à développer des compétences techniques/scolaires, mais la capacité de prendre du recul, d’être flexible dans ses choix ou encore d’être tout simplement efficace va influencer grandement notre technicité.

Enfin, il est important de souligner que, contrairement aux hard skills qui demandent le plus souvent une pratique assidue, les soft skills se périment rarement.

En conjuguant hard skills et soft skills, vous affirmez être unique professionnellement : le recruteur y sera forcément sensible.

Comment identifier ses soft skills ?

Attention ici à ne pas tomber dans le piège des soft skills à la mode ou d’utiliser des termes trop vagues : « communication » ne signifie (presque) rien tandis que « prise de parole orale/écrite » parle tout de suite beaucoup plus aux recruteurs. De même pour « influence » ou « prise de position », que l’on remplacera par « capacité à négocier » et « capacité de jugement, esprit critique ».

Pour plus de clarté, il existe trois grandes familles de compétences douces : la communication, la personnalité et enfin, l’intelligence émotionnelle.

De façon générale, identifiez jusqu’à cinq compétences douces à mettre en avant, mais pas plus : l’humilité est également une qualité !

Comment les mettre en valeur pour être recruté ?

Bien entendu, évitez les listes de compétences sur votre CV : elles sont sans queue ni tête et ne donnent pas vraiment envie d’en savoir plus.

Prenez votre courage à deux mains et osez !

  • Une présentation plus graphique : en mettant en avant vos soft skills sous le titre du poste recherché.
  • Dans la description d’un ancien poste : vous savez, celui où vous avez appris la patience et la capacité à travailler en équipe !
  • En créant un encart « soft skills » : toujours sans lister !

Toujours pas d’inspiration ? Voici 10 CV originaux pour percuter les recruteurs.

En entretien de recrutement, c’est la même chose : ne listez pas vos compétences (ni techniques, ni douces) mais amenez-les de façon intuitive dans la conversation.
Lorsqu’un recruteur vous demande « quelles étaient vos missions précédentes ? », vous pourrez répondre avec aisance qu’elles étaient de telle ou telle nature mais ce que vous en retenez, c’est surtout la capacité formidable de pouvoir travailler en cohésion, d’écouter vos collègues avec empathie et tout cela au service du client.

Vous trouvez que j’en fais trop ? Certes ; mais vous avez compris l’idée !

Les soft skills sont des petites pépites qui vous rendent unique.

Outre le fait qu’elles sont susceptibles de faire pencher la balance à votre avantage lors d’un entretien d’embauche, elles peuvent également permettre de le réussir. De cette façon, adoptez vite le réflexe de valoriser vos capacités sur le papier et à l’oral, mais attention : pas question de mentir !

À formation égale, certaines compétences douces permettent au recruteur de considérer quel profil correspondra le mieux à la culture de l’entreprise.

Rédigé par Florent Letourneur,

Co-fondateur de Happy to meet you

)

Ces contenus pourraient vous intéresser !

On le sentait venir depuis un moment déjà, mais c’est confirmé, le recrutement traditionnel a vécu. Désormais, et la tendance se confirme en 2019, il est d’usage de prêter attention au savoir-être des candidats et de savoir, en tant qu’entreprise, se montrer attractif en cultivant notamment l’attention portée aux autres. Tout un programme…

Lire la suite

Poser des questions en entretien d’embauche lorsque l’on est candidat, c’est important pour montrer son implication, mais encore faut-il trouver les bonnes… Voilà un casse-tête pour de nombreux candidats : questionner le recruteur sans commettre d’impairs pouvant mettre en péril leur candidature. Rassurez-vous, voici une compilation subjective des questions interdites en entretien d’embauche, comme ça vous êtes prêt et ça, c’est bon pour le moral !

Lire la suite

Vous vous demandez sûrement pourquoi nous consacrons un article entier à la rédaction d’une lettre de motivation alors qu’elle n’est désormais plus indispensable ? Eh bien détrompez-vous, de nombreuses entreprises la réclament encore. Mais pour que votre candidature soit retenue, inutile de copier-coller les modèles sur internet, vous devez trouver votre propre style. Allez allez, prenez une feuille et un stylo. Vous avez deux heures.

Lire la suite

flashbag