6 erreurs de manager qui poussent vos talents vers la sortie

20/10/2023 |

Selon la DARES, l’an dernier, le nombre de démissions en France a atteint un niveau record. La période du Covid a apporté son lot de contraintes et de chamboulements au sein des entreprises. Malgré tout, on ne peut nier cette tendance qu’ont les salariés à claquer la porte en quête de contrées plus verdoyantes. Vous souhaitez fidéliser vos collaborateurs? Ne commettez pas ces 6erreurs de manager qui poussent vos talents vers la sortie… 

 

Erreur 1 : manquer de reconnaissance envers ses collaborateurs

Si la célèbre pyramide de Maslow l’a érigé parmi les 5  besoins fondamentaux de l’être humain, ce n’est pas pour rien ! Le désir de reconnaissance (ou d’appartenance) revient régulièrement dans les débats sur le travail. Malheureusement, lorsqu’il n’est pas comblé, il conduit à un désengagement du salarié.

 

Cette notion peut paraître vague, pourtant chez Happy to meet you, on est convaincus qu’il existe des moyens concrets d’apporter de la reconnaissance à ses équipes :

  • Par l’activité : accorder de l’autonomie, déléguer l’ensemble d’un process plutôt qu’une partie, proposer des tâches variées mobilisant différentes aptitudes (relationnelles, cognitives, techniques), donner des missions qui ont un réel impact.  
  • Par le savoir : rémunérer les compétences à leur juste valeur, permettre de les développer grâce à la formation.  
  • Par l’effort : considérer les contraintes et exigences du poste (répétitivité, stress, etc.) et l’implication du professionnel (capacité d’adaptation, flexibilité, etc.). 
  • Par les résultats : communiquer sur les bilans positifs, identifier les raisons de la non-atteinte d’un objectif et piloter les changements pour intégrer ce retour d’expérience.  

 

Erreur 2 : être en déconnexion avec le ressenti de son équipe

Dans un monde où l’on veut toujours produire plus et plus vite, on peut facilement passer à côté de la réalité du terrain. En tant que manager, vous devez être lucide sur la situation de travail dans laquelle vous mettez vos collaborateurs. Fixer des objectifs irréalistes, surcharger le quotidien par manque de ressources humaines ou par mauvaise évaluation du temps, sont autant d’occasions de décourager vos équipes (voire de les faire sombrer). 

Ceci dit, l’extrême inverse ne vaut pas mieux : un employé en sous-charge de travail peut facilement se sentir inutile et ne plus trouver de sens à sa présence. Si vous restreignez trop l’autonomie, que vous ne déléguez pas suffisamment ou que vous ne faites pas confiance à vos collaborateurs, ils risquent de se démotiver. Tout est question d’équilibre, non ? 

 

template-rapport-etonnement

 

Erreur 3 : instaurer un climat de méfiance au sein de son équipe

Le travail, on y passe la plus grande partie de sa journée. C’est un lieu de vie où se multiplient les interactions et les relations. Et, comme dans son environnement personnel, on a besoin de s’y sentir en confiance pour évoluer sereinement.  

Pour une entreprise où il fait bon travailler, tenez vos promesses, montrez l’exemple et traitez tout le monde à la même enseigne. Un manager qui faillit à ces principes perd en crédibilité et installe du doute et de la défiance au sein de son équipe. 

Vous mettez vos collaborateurs en compétition ? Vous fuyez leurs questions ? Vous dénigrez vos collègues ? En plus d’un désengagement total de leur part, vous obtiendrez le prix du pire manager de l’année ! 

 

Erreur 4 : laisser l’organisation se faire toute seule 

Comme son nom l’indique, un encadrant doit encadrer. Cela signifie mettre en place les meilleures conditions pour que les collaborateurs puissent mener à bien leurs missions. Et, bien sûr, l’organisation est la clé !

En bon capitaine, le manager doit fixer des objectifs concrets, définir une stratégie commune, déterminer les rôles de chacun et s’assurer de coordonner l’équipage ! 

Sans vision précise et livrés à eux-mêmes, les collaborateurs seront dans une situation inconfortable qui risque de créer des conflits et des rapports de force inutiles. Ils iront dans la mauvaise direction si la finalité est floue. Ils produiront pour rien en cas de délai ou de répartition des tâches inadaptés. 

 

Erreur 5 : négliger les relations au sein de l’entreprise

Être manager n’est pas de tout repos. En plus de piloter le navire, il faut arbitrer les relations humaines avant qu’elles ne le fassent couler ! En effet, instaurer et entretenir de bonnes connexions avec et entre ses collaborateurs constitue un réel enjeu. Il ne s’agit pas de s’en soucier seulement lorsque les problèmes éclatent.

Votre attitude a un impact sur le lien que vous tissez avec votre équipe. Si vous changez de cap sans explications, que vous ne sollicitez pas son expertise ou que vous la consultez sans tenir compte de son avis, vous engendrerez frustration et incompréhension. Une communication transparente et suffisamment développée améliorera l’expérience de vos collaborateurs. S’ils sont ignorés ou mal informés, ils ne se sentiront pas concernés par la vie de l’entreprise. 

En matière d’entente entre vos talents, vous avez aussi un rôle à jouer. Faire respecter certaines limites avant que les désaccords ne s’enveniment est toujours une bonne idée. Vous êtes le plus légitime pour baliser le pouvoir de chacun. Enfin, pour encourager une ambiance solidaire et positive, préoccupez-vous du team-building : cherchez des moyens de fédérer votre équipe et de créer de la cohésion, tant au travail que sur des temps informels.  

 

Erreur 6 : sous-estimer le besoin d’évolution des salariés

D’après l’enquête People at Work 2023, seulement 35 % des interrogés sont satisfaits des opportunités d’évolution proposées par leur employeur et 41 % estiment qu’ils accèdent à suffisamment de formations. Dans un monde en mouvement et en quête de sens, nous cherchons tous à avancer et à développer nos compétences. Ne pas tenir compte de ce besoin est une erreur qui peut vous coûter cher en tant que manager.

Non seulement vos collaborateurs se lasseront et finiront par partir sans crier gare, mais vous risquez aussi de passer à côté de potentiels insoupçonnés. Bien que les promotions ne soient pas toujours possibles selon les structures, former ses salariés devrait être une préoccupation majeure.  

 

 

Après avoir pris connaissance de ces 6 erreurs de manager qui poussent vos talents vers la sortie, il est l’heure de faire le point ! Avez-vous déjà constaté ce type de comportements au sein de votre entreprise ? Comment pouvez-vous agir pour les désamorcer et les faire évoluer vers des postures plus constructives demain ?

 

cabinet-rh

Vous souhaitez optimiser vos pratiques RH ?

Découvrez nos solutions

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Faut-il laisser vos collaborateurs regarder les JO PARIS 2024 au travail ?

Publié le

Les Jeux Olympiques rassemblent à chaque édition des dizaines de millions de téléspectateurs. Et si les Français sont aussi fidèles à cet évènement international devant leur poste, ce n’est pas seulement pour la belle voix de Nelson Monfort. Les JO séduisent car ils constituent une occasion unique de découvrir des disciplines souvent sous-médiatisées, et d’encourager…

Lire la suite