[Interview] Yohan Zibi, fondateur de Everycheck

11/11/2020 | RH

Chaque semaine, Florent Letourneur, co-fondateur de Happy to meet you et passionné par les ressources humaines et les entrepreneurs, part à la rencontre de fondateurs d'entreprises qui veulent bouger le monde des RH. Cette semaine, il est allé à la rencontre de Yohan Zibi, fondateur de Everycheck, solution de vérification de CV avant embauche.

 

Bonjour Yohan, quel a été ton parcours professionnel ?

Après mes études de commerce et finance, j’ai quitté la France pour New York, où j’y ai occupé le poste de « Private Banker » pendant deux ans et demi, j’ai ensuite retrouvé l’Europe en 2009. J’ai emménagé à Londres où j’y étais « courtier en bourse » pendant près de 6 ans.

 

Pourquoi, après avoir été salarié, as-tu choisi d’aller vers l’entrepreneuriat ?

J’ai eu l’idée et l’envie de créer EveryCheck lorsque ce métier n’existait pas réellement en Europe francophone, l’entrepreneuriat s’est donc imposé à moi !

 

Peux-tu nous pitcher Everycheck ?

Nous sommes une solution de vérification de CV avant embauche. Nos contrôles permettent aux employeurs d’optimiser leurs recrutements et de remettre la confiance au cœur de la relation. Notre solution consiste à vérifier pour nos clients que les personnes qu’ils sont sur le point d’embaucher ont réellement obtenu leur diplôme, n’ont pas menti ou exagéré sur la durée ou l’intitulé de leurs derniers postes, ou encore n’ont pas avancé de faux motifs de fin de contrat pour leurs dernières expériences.

 

Cette démarche est relativement nouvelle en France, elle interpelle souvent quand moi ou mes collaborateurs en parlons autour de nous. Mais c’est le sens de l’histoire : nous sommes dans une époque où la transparence est une valeur qui gagne en importance. Les entreprises souhaitent aussi avoir des process financiers et juridiques plus strictes, notamment pour répondre aux différentes certifications qui s’imposent de plus en plus.

 

En permettant à nos clients de faire un contrôle de références rapide, légal et éthique, nous remettons la discussion sur les compétences au centre du recrutement en évacuant le besoin du recruteur de poser de nombreuses questions pour savoir si le candidat a réellement occupé les postes qui figurent sur son CV.

 

 

Comment t’est venue l’idée de créer Everycheck ?

J’ai moi-même été « checké » lors de mes recrutements dans les pays anglo-saxons – il me semblait une évidence d’importer le background check en France. Dans beaucoup de pays anglo-saxons, c’est un passage obligatoire avant d’intégrer une entreprise, une formalité habituelle. Cela m’a semblé tellement simple et naturel dans l’idée que j’ai été convaincu que ce service pourrait s’imposer en France également, en l’adaptant aux spécificités légales et culturelles du pays.

 

En quoi Everycheck apporte-t-il de l’innovation dans le monde des ressources humaines, et en particulier en recrutement ?

En proposant une externalisation de la prise de références, notre solution permet une meilleure optimisation du temps des équipes recrutements ainsi qu’une sécurisation importante avant la prise de décision. C’est une innovation majeure car elle permet de rendre le processus de recrutement plus rapide, plus sûr, mais aussi beaucoup plus éthique. Beaucoup d’innovations du domaine des RH sont plutôt orientées sur la technologie, ou sur comment faire émerger d’autres facettes du candidat (soft skills, personnalité etc.).

 

Notre innovation est de savoir mobiliser l’intelligence artificielle pour la collecte des datas, et d’y allier l’intervention humaine qui est aussi au cœur de notre démarche.

 

Si je souhaitais postuler au sein de ton équipe, quels conseils me donnerais-tu ?

Bonne humeur, pugnacité et un grand sens de la débrouillardise. Nous avons 3 valeurs fondamentales : positivisme, solidarité et ténacité. C’est ce qui nous permet de travailler efficacement en équipe et d’aller de l’avant.

 

Quels sont les ambitions pour Everycheck ? Une seconde levée de fonds ?

Oui, nous venons d’effectuer une nouvelle levée de fonds qui va nous permettre de nous doter de capacités permettant d’adresser une plus grande partie du marché, via :

  • Le doublement de nos effectifs dans les 18 prochains mois, notamment dans notre centre de vérification basé à Rennes,
  • Le développement de nouveaux produits davantage personnalisés et adaptés à différents types d’acteurs,
  • Des investissements dans notre technologie propriétaire

 

Selon toi, quels sont les enjeux majeurs en ressources humaines à venir ces prochaines années ?

Faciliter l’accès à l’emploi et améliorer encore le « profiling » des candidats (soft et hard skills) afin d’atteindre des niveaux de compatibilité élevés. Mais nous sommes aussi dans un moment historique avec de fortes remises en question liées à la crise sanitaire que nous traversons. Bien sûr, en ce qui concerne l’organisation du travail tout d’abord, avec un distanciel qui prend une place grandissante. Les cartes du marché de l’emploi ont été rebattues avec les impacts économiques de la crise et cela demande à la fois aux candidats et aux recruteurs de s’adapter.

 

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup dans le monde des ressources humaines ?

La HRtech Française est un bel environnement – plusieurs centaines de startups existent et ouvrent tous les ans… pour assez peu d’élus. Je conseillerais donc de :

  • Bien étudier les acteurs existants afin de trouver son positionnement exact.
  • Garder en tête avant de commencer, que les cycles de ventes peuvent être très longs en France et que c’est une course d’endurance, pas un sprint !

 

 

Un livre, un blog, une personne en entrepreneuriat, management ou ressources humaines à nous recommander ? Pourquoi ?

Livre : La semaine de 4 heures pour comprendre l’agilité

Podcast : La galère, pour écouter des supers retours d’expériences d’entrepreneurs Français

 

Everycheck vous donne rendez-vous

Sur son site web : everycheck.com

Sur sa page Linkedin

Sur la page Linkedin de son fondateur, Yohan Zibi

Vous aussi, vous souhaitez être interviewé pour parler de votre entreprise RH ? Contactez Florent sans plus attendre !

Rédigé par Florent Letourneur,

Co-fondateur de Happy to meet you

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Chaque semaine, Florent Letourneur, co-fondateur de Happy to meet you et passionné par les ressources humaines et les entrepreneurs, part à la rencontre de fondateurs d'entreprises qui veulent bouger le monde des RH. Cette semaine, il est allé à la rencontre de Christophe Jouan, fondateur de e-CloudPay, solution ayant pour but de dématérialiser le parcours d’un salarié de son entrée à sa sortie en soulageant le service RH des tâches répétitives et secondaires.

Lire la suite

Cette semaine, Florent (co-fondateur de Happy to meet you) s'est intéressé au projet remarquable de deux étudiants de l'emlyon business school. Romain Thievenz et Thibaud Huriez sont les co-fondateurs de L’Odyssée Managériale, une association dont le but est d'explorer et de partager les nouveaux comportements et les nouvelles pratiques de management dans tout type d'organisation à travers le monde. Ces deux aventuriers dans l'âme s'apprêtent à débuter leur voyage dans un contexte où les portes se ferment de jour en jour...

Lire la suite

flashbag