6 conseils pour trouver un job en startup

18/11/2021 | Conseils candidats

Digitalisation, méthode agile, innovation... Ces mots font rêver nombre de candidats, qui ambitionnent d’intégrer l’écosystème tant convoité des startups françaises. Cependant, ce n’est pas parce que certaines de ces entreprises ont la réputation d’adopter un management plus souple et plus agile que dans les grands groupes, qu’il faut pour autant prendre leur processus de recrutement à la légère... Bien au contraire ! À l’heure où les talents se bousculent pour intégrer ces boites innovantes, nous vous donnons 6 conseils pour vous démarquer, et trouver un job en startup.

Le recrutement en startup, un processus bien spécifique

Si le mot startup fait rêver un grand nombre de jeunes (et moins jeunes) talents, il faut garder à l’esprit que les processus de recrutement propres à ce type de société présentent des particularités.

 

En effet, pour les fondateurs, aucun recrutement ne se prend à la légère. En vous confiant un poste dans leur entreprise, ils vous délèguent une partie de l’entité qu’ils ont créée, sur laquelle ils ont investi, et pour laquelle ils nourrissent vraisemblablement des espoirs de croissance considérables. Lorsqu’on est à la tête d’une startup, il s’agit donc de s’entourer des meilleurs et des plus motivés, car c’est grâce à eux que l’entreprise se développera. Votre objectif ? Leur montrer que VOUS, êtes la personne idéale.

 

Découvrez comment trouver un poste dans une startup, grâce à 6 conseils clés.

6 conseils pour trouver un job en startup.

1# Soigner votre identité numérique

On ne le répètera jamais assez, avoir un profil LinkedIn percutant est un essentiel lorsque l’on cherche un job, particulièrement en startup. Eh oui, pour bon nombre de recruteurs de startup, LinkedIn représente la carte de visite d’un candidat, et peut même en dire beaucoup plus sur votre maîtrise des réseaux sociaux, et de leurs codes, si importants de nos jours. Il s’agira donc de soigner au maximum votre personal branding, afin de vous faire remarquer.

 

Pour ce faire, rien de bien compliqué : détaillez chacune de vos expériences, en les justifiant par des KPI par exemple ; cela permettra à un recruteur de voir directement le résultat de votre travail, tout en donnant une véritable valeur ajoutée à votre profil. Ensuite, il s’agira avant tout de bon sens : choisissez une photo de profil professionnelle, détaillez vos diplômes, et surtout, jouez sur les mots-clés ! En effet, beaucoup de logiciels analysant LinkedIn se focalisent dessus. Ainsi, si vous êtes un as du langage informatique Swift par exemple, précisez ce mot dans votre profil, que ce soit dans votre résumé, ou dans le descriptif de vos expériences. Grâce à cela, vous remonterez directement dans les résultats des recruteurs recherchant des développeurs maîtrisant le langage Swift.

 

Enfin, il s’agira de signifier que vous êtes à l’écoute de nouvelles opportunités dans votre tableau de bord, tout en précisant le job visé dans votre résumé, et votre envie de travailler dans l’univers agile des startups.

 2# Travailler votre réseau pour trouver un job en startup

Pour pénétrer dans le petit univers des startups, l’une des solutions les plus probantes est sans conteste d’activer votre réseau, afin de rencontrer des personnes évoluant dans cet écosystème. Pour générer des rencontres, vous pouvez vous tourner vers les pépinières d’entreprises, participer à des évènements, ou encore vous renseigner sur les différents incubateurs de votre ville. Ensuite, il s’agira de vous y faire connaître, en envoyant des candidatures spontanées dans vos startups « coup de cœur ».

 

Pour maximiser vos chances d’avoir un retour positif, vous pouvez également demander en contact quelques personnes clés de l’entreprise sur Linkedin, comme le manager du pôle que vous convoitez, les chargés de recrutement ou même les fondateurs de l’entreprise. N’oubliez pas que l’audace paye souvent, sous couvert qu’elle soit teintée d’humilité ! Par ailleurs, cela vous permettra de toucher directement la bonne personne, tout en gagnant en visibilité.

3# Se renseigner sur l’entreprise, un fondamental on ne peut plus vrai en startup

Vous devez garder à l’esprit que lorsque vous postulez en startup, le recruteur peut également être l’un des fondateurs. Quand dans un grand groupe, un chargé de recrutement portera attention à ce que vous savez sur l’entreprise, le recruteur de startup attendra de vous que vous soyez incollable sur la raison d’être de la société qu’il a créée. Il est donc fondamental que vous vous intéressiez à l’entreprise de manière approfondie en amont de l’entretien, bien plus que vous ne l’auriez fait pour une société lambda.

 

Si connaitre la genèse de la startup est important, il est également essentiel pour vous de savoir positionner correctement l’entreprise sur son marché, tout en distinguant ses avantages compétitifs, afin d’afficher votre intérêt, couplé à votre professionnalisme. Il en va de même pour ses principaux concurrents, que vous trouverez très facilement grâce à une simple recherche Google.

 

Si vous avez eu l’occasion de tester le produit ou le service proposé par la startup dans laquelle vous postulez, vous pouvez également apporter vos retours – sous réserve qu’ils soient constructifs – à votre potentiel futur employeur. Dans le même registre, il serait également judicieux de l’interroger sur les perspectives de croissance et les principaux enjeux de développement de sa société, afin de marquer une fois de plus votre intérêt.

 

comment-trouver-job-startup

4# Savoir se vendre plus que nulle part ailleurs

Nous vous en parlions plus haut, les entrepreneurs ont tendance à rechercher l’effet « coup de cœur », lorsqu’ils lancent un recrutement en startup. Autrement dit, bien au-delà des compétences affichées sur votre CV, votre aptitude à vous projeter rapidement dans l’entreprise et à être proactif sera la pièce maîtresse d’un entretien concluant. Notre petit conseil : avec un sourire, ça passe toujours mieux !

 

Vous l’aurez compris, ce n’est pas parce que les startups ont souvent une image cool, jouissant d’un management horizontal, qu’il faut se présenter les mains dans les poches à un entretien. Le tout est de savoir se vendre, en commençant par vous présenter, de manière succincte, mais tout de même précise. N’oubliez pas de parler de vos passions, tout en les liant à vos diverses compétences : en startup, les recruteurs cherchent avant tout des personnalités ! Si vous avez eu connaissance de la fiche de poste du job pour lequel vous postulez, c’est également le moment de vous attarder sur les missions, afin de prouver de quoi vous êtes capable, et d’afficher votre intérêt pour le poste.

 

Par ailleurs, lorsque l’on postule en startup, la fiche de poste est souvent évolutive, et vous devez vous attendre à effectuer des tâches différentes assez rapidement. L’enjeu principal lors d’un entretien sera donc de mettre en avant votre polyvalence, votre envie d’apprendre, et surtout, votre enthousiasme quant au fait d’exercer des misions variées !

5# Être détendu tout en restant professionnel

Certains codes doivent être respectés en entretien de recrutement, notamment lorsque l’on parle de dress code. Mais alors, quelle tenue pour quel entretien ? En startup on évitera le traditionnel costume pour les hommes, ou le tailleur pour les femmes, mis à part si vous postulez pour un poste de représentation, comme commercial Grand Compte, par exemple.

 

Cependant, vous auriez tort de confondre look détendu et apparence pouvant paraître négligée ! Être soigné avec un look casual est tout à fait possible. Eh oui, n’oubliez pas que même en jeans, le recruteur vous convoque pour évaluer vos compétences, et déterminer si oui ou non, vous avez votre place dans la startup qu’il représente. Restez donc professionnel, tout en cultivant une apparence décontractée, propre à l’état d’esprit de la majorité des startups.

6# Ne surtout pas négliger l’après entretien

Cela peut paraître évident, pourtant, n’oubliez pas que la motivation est un élément essentiel, qui peut faire la différence lorsque vous candidatez en startup ! Si vous avez réussi à décrocher un entretien, il est donc impératif de consacrer du temps à la rédaction d’un feedback complet. Ainsi, quelques heures après votre rencontre avec un recruteur, nous vous conseillons de rédiger un mail reprenant l’ensemble des éléments que vous avez retenu du projet, et votre intérêt en la matière. Vos impressions générales sur l’échange passé seront également grandement appréciées, tout comme vos éventuelles idées stratégiques.

 

Enfin, vous devez garder à l’esprit qu’en tant qu’entreprises agiles, les startups peuvent aller très vite, lorsqu’il s’agit d’un processus de recrutement. Les décisions peuvent donc être prises très rapidement, c’est pourquoi vous devez vous tenir prêt, et ne pas hésiter trop longtemps, dans le cas d’une proposition d’embauche.

Rédigé par Caroline Lafont,

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Poser des questions en entretien d’embauche lorsque l’on est candidat, c’est important pour montrer son implication, mais encore faut-il trouver les bonnes… Voilà un casse-tête pour de nombreux candidats : questionner le recruteur sans commettre d’impairs pouvant mettre en péril leur candidature. Rassurez-vous, voici une compilation subjective des questions interdites en entretien d’embauche, comme ça vous êtes prêt et ça, c’est bon pour le moral !

Lire la suite

Les processus de recrutement sont souvent très concurrentiels avec des candidats aux CV souvent similaires. Certains critères plus originaux permettent de sortir du lot et faire bonne impression auprès des recruteurs. De plus, les entreprises sont désormais plus attentives à l’état d’esprit du candidat qu’aux différents diplômes et expériences. Alors saurez-vous les appliquer pour vous démarquer de vos concurrents en entretien d'embauche ? À la fin, il n’en restera qu’un !

Lire la suite

Lors de cette année 2020, le taux de chômage a explosé dans le monde entier et vous avez peut-être été affecté par cette crise. Une étude de Google (Google Trend : year in search report 2020) montre cette tendance ; le mot clé “unemployment” était la 4ème requête la plus recherchée dans Google News cette année. En France, le taux de chômage a bondi à 9% au 3ème trimestre 2020. De ce fait, la concurrence pour revenir à l’emploi sera rude et il vous faudra un CV en béton pour redémarrer une activité professionnelle rapidement ! Voici quelques conseils qui vous permettront de vous démarquer en 2021.

Lire la suite

flashbag