Candidats : 6 questions interdites en entretien d’embauche

29/04/2021 | Conseils candidats

Poser des questions en entretien d’embauche lorsque l’on est candidat, c’est important pour montrer son implication, mais encore faut-il trouver les bonnes… Voilà un casse-tête pour de nombreux candidats : questionner le recruteur sans commettre d’impairs pouvant mettre en péril leur candidature. Rassurez-vous, voici une compilation subjective des questions interdites en entretien d’embauche, comme ça vous êtes prêt et ça, c’est bon pour le moral !

L’entretien va durer combien de temps ?

Oui, j’ai besoin de le savoir car le dernier épisode de Game of Thrones est sorti, en plus de ça je dois aller chercher mes enfants à l’école avant ma séance de yoga à 18 heures. Ho ho ho un peu de calme et de sérénité. Cette première question est de mauvaise augure avant même le début de l’entretien car elle trahit votre impatience. Le recruteur pourra en déduire que vous n’êtes pas impliqué dans l’entretien, donc peu motivé pour le poste en question. Le premier entretien d’embauche est décisif, il nécessite une bonne organisation de sa vie pro et perso afin de l’aborder dans des conditions optimales.

Je peux passer un coup de fil ?

Allo, allo… Excusez-moi je m’absente deux minutes, c’est le garagiste pour le devis de ma voiture… Si le manque de respect avait une définition RH, l’appel décroché en plein entretien d’embauche serait la plus probable. Un entretien d’embauche nécessite toute votre attention et votre concentration afin d’être efficace et pertinent. De plus, votre image risque d’être considérablement dégradée. Le recruteur n’a pas tout son temps alors mettez votre portable en mode avion et limitez toute perturbation nocive au déroulement de l’entretien d’embauche.

Bon, on gagne combien sur ce poste ?

Eh oui on le sait tous, même s’il ne s’agit plus du premier facteur de motivation pour les nouvelles générations, la rémunération reste tout de même un point non négligeable. Dans tous les cas, ne soyez pas pressé, il est préférable de laisser le recruteur aborder le sujet en premier. Chaque chose en son temps !

Au fait, vous faites quoi dans l’entreprise ?

Autant vous dire, il s’agit de LA question interdite en entretien d’embauche. La connaissance des informations clés de l’entreprise avant la rencontre avec le recruteur est indispensable. Vous risquerez de passer pour un touriste peu impliqué dans sa candidature. On ne va pas vous mentir, vous ne passerez pas la prochaine étape. Pour cela, Google est votre meilleur ami, faites vos recherches sur les réseaux sociaux et les potentiels articles concernant l’entreprise, c’est simple, rapide et essentiel. À vous de jouer !

Et les afterworks, il y en a souvent ?

Bon, même si cela vient d’une bonne intention visant à mieux connaître l’ambiance dans l’entreprise, il est préférable d’éviter cette question dès le premier entretien d’embauche. Vous risquerez de passer pour le pilier de bar de l’entreprise attendant la petite sœur ! On ne va pas se mentir, il y a plus élégant comme image en tant que salarié… Comme nous le disions dans l’article Les critères originaux qui vous distinguent en entretien, être bon vivant c’est top, mais sans oublier de rester professionnel !

Ah oui j’oubliais, vous offrez les tickets restau ?

Comme nous l’avons dit auparavant, ne précipitez pas les choses. Le sujet des avantages arrivera sur la table à un moment ou un autre comme celui de la rémunération. De plus, vous risquerez d’être reconnu comme plus opportuniste que motivé, peu convaincant pour un recruteur…

Sinon, avec toutes ces questions, vous êtes de l’inspection du travail ?

À lire également : Les 7 erreurs à éviter en entretien d’embauche

Rédigé par Florent Letourneur,

Co-fondateur de Happy to meet you

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Contrairement à ce que l’on pense, postuler durant l’été peut être un vrai avantage pour les candidats. On pense souvent que l’été est une période de ralentissement économique, et bien c’est tout à fait vrai et c’est justement pour ça qu’il faut agir ! La rédaction d’Happy to meet you vous donne les bonnes raisons de chercher un emploi pendant l’été.

Lire la suite

Communément appelées « compétences douces », les soft skills sont de plus en plus valorisées en entretien de recrutement. Qu’elles soient liées à la prise de parole, la souplesse cognitive ou encore la capacité incroyable de faire tenir un stylo 17 secondes sur le bout de son nez, elles sont une véritable valeur ajoutée à votre parcours professionnel.Blague à part, nous allons voir pourquoi présenter vos soft skills de différentes façons pour les valoriser en entreprise.

Lire la suite

flashbag