Pourquoi recruter des salariés de plus de 50 ans ?

14/09/2020 | Recrutement

Les profils seniors constituent bien souvent d’excellents éléments dans une entreprise. Malheureusement, ces derniers voient injustement encore trop régulièrement leurs candidatures écartées au bénéfice de candidats plus jeunes.

En 2019, le taux d’activité des personnes de 55 à 64 ans était de 56 % et de 35,4 % seulement pour les individus âgés de 60 à 64 ans. Face au début de récession économique en cette rentrée, en raison de la récente crise sanitaire, les répercussions sur l’emploi des plus de 50 ans, déjà fortement sinistré, risquent d’être conséquentes. Afin de dynamiser l’emploi des seniors, il est nécessaire de combattre un grand nombre d’idées reçues, d’autant que de multiples dispositifs avantageux soutiennent les entreprises qui décident de faire appel à eux.

 

recrutement de seniors

 

Les seniors, des salariés fiables et motivés

À l’instar des autres secteurs de la société, le monde de l’entreprise a tendance à écarter les salariés les plus âgés. Sur un marché du travail hyper concurrentiel, les seniors en recherche d’emploi éprouvent plus de difficultés à retrouver une activité que le reste de la population. Rarement perçus comme une plus-value, les profils seniors plus âgés souffrent effectivement d’une image négative auprès des spécialistes du recrutement : salaire plus élevé, manque de motivation, difficulté de management, absentéisme, dépassés par les outils numériques… Liées à des stéréotypes et des clichés, ces discriminations des personnes âgées, portant le nom d’âgisme, sont répréhensibles au regard de la loi et doivent être combattues.

 

Avec des avantages certains, les profils seniors sont pourtant une ressource essentielle pour l’entreprise. Les candidats âgés possèdent en effet des qualités et compétences allant de pair avec l’âge : une grande expérience et un ensemble de savoir-faire qui leur permettent d’être rapidement opérationnels, une expertise et une maturité dans les relations interpersonnelles, une capacité à faire preuve de discernement et à s’adapter, une richesse dans le transfert de leurs compétences aux juniors, une motivation qui les pousse à rester fidèle à l’entreprise. Leur âge et leur savoir-être sont des atouts majeurs auprès des clients et prestataires qui leur accordent spontanément plus de confiance et de crédit. Les seniors sont par ailleurs plus stables et plus flexibles sur leurs horaires de travail, nombre d’entre eux n’ayant plus de famille à charge. La maîtrise de l’informatique et des outils numériques n’est plus un obstacle, cette génération ayant appris à les utiliser tout au long de leur carrière.

 

D’autre part, et contrairement aux préjugés, les seniors, conscients des difficultés du marché de l’emploi, se déclarent prêts à adapter leurs prétentions salariales. Différentes aides déployées par les pouvoirs publics pour leur embauche permettent, qui plus est, d’abaisser leur coût de revient.

 

rediger-annonce-recrutement

 

Les dispositifs de soutien à l’emploi senior

Afin de soutenir l’emploi des seniors durement frappé notamment par le chômage de longue durée, l’État a mis en place différents dispositifs spécifiques :

 

Destiné aux individus proches de la retraite, le CCD senior s’adresse aux candidats âgés de 57 ans ou plus, sous réserve qu’ils soient inscrits à Pôle emploi depuis plus de trois mois. La durée maximale de ce type de contrat est de 36 mois contre 18 mois seulement pour un CDD classique. Sachant que le recours massif aux CDD est soumis à un bonus-malus dans plusieurs secteurs d’activité depuis le 1er janvier 2020, il s’agit d’un atout certain.

 

Effectué en alternance (150 heures de formation par an), le contrat de professionnalisation s’adresse aux demandeurs d’emploi âgés de plus de 45 ans. Ce dispositif permet à l’entreprise de bénéficier d’une aide financière de 2000 euros quel que soit le statut de l’employeur et le type contrat (en CDD comme en CDI).

 

► Considérées comme public éloigné de l’emploi, les personnes de plus de 50 ans bénéficiant des minimas sociaux peuvent également bénéficier du Contrat Unique d’Insertion – Contrat d’Accompagnement à l’Emploi (CUI-CAE) pour une durée maximum de 60 mois. Spécifique au secteur non-marchand, ce type de contrat permet de bénéficier d’une aide modulée de l’État (de 30 % à 60 % du salaire brut versé) et exonère l’employeur, dans la limite du SMIC, des cotisations patronales et contributions de Sécurité sociale. Si le contrat signé est en CDD, il exempte également du paiement de la prime de précarité en fin du contrat.

 

Si le Gouvernement a annoncé mi-juillet un grand plan pour soutenir l’emploi et la formation des jeunes, plus fragile en période de récession, l’emploi des seniors reste une grande priorité des politiques de soutien économique du marché du travail.

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Aujourd’hui, le constat est sans appel : de plus en plus d’entreprises observent une pénurie de candidatures. Les tensions sur le marché de l’emploi sont nombreuses et vous devez plus que jamais booster la visibilité et l’attractivité RH de votre société. Dans cette optique, on observe une convergence grandissante entre les pratiques RH et marketing. Le SEO (Search Engine Optimization), ou optimisation du positionnement sur les moteurs de recherche, en est une parfaite illustration, et pourrait bien devenir un levier déterminant dans votre stratégie de recrutement. Accrochez-vous, on vous embarque dans une explication détaillée du référencement naturel au service de vos recrutements !

Lire la suite

Avez-vous déjà rêvé du candidat idéal ? Celui qui possède les compétences les plus adaptées à un poste, une expérience de qualité et des valeurs qui correspondent à celles de votre entreprise. Ça tombe bien, une méthode existe pour vous aider à tendre vers ce type de profil lors de vos recrutements : l’élaboration d’un « candidate persona ». Le candidate persona, ou persona candidat en français, désigne une représentation semi-fictive du candidat “parfait” qu’une entreprise souhaiterait recruter. Pour établir son candidate persona, loin de toute forme de discrimination, l’entreprise doit définir le profil socio-démographique de son candidat idéal, ses caractéristiques professionnelles et personnelles. Dans ce nouvel article, nous vous dévoilons les 4 raisons principales qui vous convaincront de réaliser ce travail stratégique, pour rendre vos recrutements encore plus efficaces !

Lire la suite

Avec la digitalisation des processus de recrutement, le réseau social LinkedIn est devenu une arme incontournable pour les recruteurs. Pour autant, approcher de façon directe un candidat potentiel n’est pas toujours un exercice simple. Beaucoup de recruteurs ont peur de ne pas utiliser les bons mots, d’être intrusif ou de ne pas bien vendre leur projet. Vous vous reconnaissez dans ces craintes légitimes ? Bienvenue à bord, cet article est fait pour vous !

Lire la suite

flashbag