Recruter pendant le confinement : bonne ou mauvaise idée ?

15/04/2020 | Recrutement

La période de confinement liée à la crise du coronavirus pose bon nombre de questions. Certaines d’ordre personnel, et d’autres d’ordre professionnel. L’une d’elles a particulièrement retenu notre attention ces derniers temps : faut-il continuer à recruter pendant le confinement ? Est-ce là une idée judicieuse ou, au contraire, une très mauvaise idée ?

Chez Happy to meet you, nous avons pris le temps de peser le pour et le contre afin de vous livrer un article qui pourrait vous aider à prendre une décision nuancée. L’embauche fait clairement partie des moteurs de développement d’une entreprise et il est de bon aloi de se demander si la période est propice au développement. Faut-il attendre en faisant le dos rond, laisser passer la tempête et reprendre ses activités comme si de rien n’était ? Ou doit-on prendre les choses en main ? Travailler de façon citoyenne et responsable afin de limiter les dégâts qu’aura le Covid-19 sur les activités de son entreprise ? « Là est la question », comme le dit notre ami Hamlet.

 

Sans plus attendre, voici un début de réponse à ce problème ô combien épineux.

 

Pourquoi recruter durant la période de confinement est une bonne idée ? 

Après une longue réflexion, l’équipe de Happy to meet you en a conclu que la période de confinement était propice au recrutement. Cela peut vous paraître étonnant, mais plusieurs arguments ont fait pencher la balance en ce sens, et les voici :

Il est important de recruter pour préparer l’après-crise

Le coronavirus affecte considérablement le fonctionnement des entreprises en France, comme à l’étranger. Le terme « crise » est de rigueur, tant sur le plan économique que sanitaire. Et comme pour toutes les crises que l’humanité a traversées, il y a un avant et un après. Il faut donc se préparer à cet après de la meilleure des façons et ne pas attendre que le ciel vous tombe sur la tête.

Profiter de cette période pour établir un plan de bataille est une nécessité absolue. L’élaboration d’une stratégie adaptée s’impose pour pouvoir rebondir au mieux dès que le monde aura retrouvé des conditions d’accès et de circulation conformes à la normale.

À l’attaque de ce virage inédit, le recrutement a son rôle à jouer. Plus que jamais, il faut prendre les devants pour compenser les difficultés et mettre toutes les cartes dans son jeu pour assurer un gain de productivité significatif. C’est dans ce sens que les nouveaux collaborateurs seront des alliés décisifs.

On connaît tous le fameux adage : « mieux vaut prévenir que guérir ». Il n’aura jamais été aussi sensé et percutant qu’à l’heure actuelle.

Un recrutement, ça prend du temps ! 

Chacun sait aussi qu’il faut un certain temps pour mener un processus d’embauche. Profiter de cette période de ralentissement pour effectuer les recrutements que vous aviez prévu de faire plus tard dans l’année peut donc être une excellente idée. Que ce soit par le biais d’un cabinet de recrutement ou par celui de votre service des ressources humaines, en télétravail, il faut capitaliser sur cette période de battement que les conditions vous imposent.

Tous les actes posés pendant la parenthèse désenchantée du Covid-19 vous permettront d’économiser un temps précieux lorsque les activités reprendront à toute vitesse. Mieux vaut donc mobiliser vos ressources et étudier votre plan de recrutement dès à présent, pour ne pas vous retrouver sous la pression du chrono quand la reprise dictera ses nouvelles urgences, avec sa flopée de missions et d’obligations.

 

Une concurrence moins élevée !

Si nous prenons l’image d’une chasse aux œufs dans le jardin – période pascale oblige -, une vérité saute aux yeux : l’enfant qui arrivera deux heures plus tôt que les autres aura cent fois plus de chances – et de choix – pour remplir son joli panier. Il en va de même avec le recrutement. En prenant les devants dès aujourd’hui, vous coifferez au poteau les nombreuses entreprises qui auront fait le choix d’attendre la reprise pour recruter.

Cette concurrence moins élevée vous donnera davantage d’opportunités pour détecter et jauger le ou les candidats susceptibles de rejoindre vos rangs. D’autre part, pour en revenir au point précédent, tout donne à penser que vous économiserez un temps précieux pour les trouver ! C’est en ce sens que nous vous recommandons chaudement de ne pas attendre. Vu le peu d’entreprises qui recrutent actuellement, votre fenêtre de tir est plus ouverte que jamais. Cette marge de manœuvre vous donnera peut-être accès à des profils qui ne vous auraient pas remarqué en temps normal.

 

Plus de disponibilités pour les candidats

Ce point découle directement du point précédent. Comme les entreprises recrutent moins, vous êtes forcément plus visible auprès des candidats, moins sollicités que d’habitude. D’autre part, la période actuelle fait que tout le monde reste chez soi. Et on ne va pas se le cacher : même si elle est accompagnée de télétravail, cette période de confinement permet à chacun-chacune de dégager du temps pour se ressourcer et se poser quantité de questions. Au cœur des minutes immobiles, beaucoup de personnes se concentrent sur leurs projets personnels ou professionnels. L’évidence est là : ils et elles ont davantage de temps à vous consacrer, et leurs capteurs sont réceptifs aux propositions d’évolution personnelle. C’est le moment idéal pour leur proposer un job de qualité dans votre entreprise !

 

Comment recruter en période de confinement ?

Nous l’avons vu, les avantages de recruter durant le confinement sont réels. Reste une question pratique : comment vous y prendre ? Puisque personne ne peut sortir de chez lui, ou presque, comment résoudre l’équation du rendez-vous pour faire connaissance avec votre future recrue ?

Il est clair que la signature du contrat de travail sera difficilement réalisable sans avoir vu le candidat en chair et en os. Il n’en demeure pas moins que vous pouvez avancer et tout baliser, de sorte à ce que tout soit prêt le jour où le confinement sera levé.

Sans s’arrêter aux soucis logistiques temporaires, il faut voir la situation actuelle comme une véritable opportunité pour chasser des têtes, faire du sourcing, publier vos annonces et dresser au plus vite la short-list des candidats que vous verrez en réel. Ces derniers sont moins débordés qu’à l’accoutumée. C’est une bonne chose pour créer un premier lien et engager des discussions de fond sur un mode plus relax.

En résumé, si l’embauche effective est difficile ou impossible, selon les cas, rien ne vous empêche de faire tout le travail préparatoire en amont. Les outils informatiques mis à notre disposition aujourd’hui sont justement là pour vous y aider, comment nous vous l’expliquions dans notre article pour apprendre à bien mener un entretien de recrutement en vidéo. D’autre part, nous pouvons observer que la société moderne se dirige de plus en plus vers le télétravail. La période si particulière que nous traversons constitue, sur ce point, un terreau fertile pour se former, comprendre et s’adapter aux mœurs de demain.

Rédigé par François Gougeon,

Co-fondateur de Happy to meet you

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Il est inutile de se le cacher : le Covid-19 bouscule et malmène aussi notre univers professionnel. Nombre de choses sont remises en question. Les entreprises doivent impérativement s’adapter et trouver de nouvelles solutions pour ne pas arrêter totalement leurs activités. Ce contexte très particulier nous a donné l’idée de vous parler de l’entretien de recrutement vidéo. Cette pratique pourrait vous être utile dans les semaines à venir, puisque nous devons à tout prix limiter les contacts physiques pour des raisons sanitaires.

Lire la suite

Le recrutement est une étape inévitable lorsqu’on souhaite faire grandir son entreprise. Il est considéré, à juste titre, comme un investissement sur le long terme. Mais il arrive que les choses ne se passent pas comme prévu et que cela finisse par coûter de l’argent, et parfois de grosses sommes. Nous voulons bien entendu parler du recrutement raté. 

Lire la suite

flashbag