Dans un contexte de guerre des talents, il est aujourd’hui devenu indispensable pour les entreprises d’attirer les candidats différemment, mais également pour les candidats de se démarquer lors du processus de recrutement.

Pour cela, les nouvelles technologies sont une solution. On pense notamment à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée, devenues accessibles au grand public et qui tendent à se démocratiser dans le monde du recrutement. Découvrez les tendances et avantages de ces pratiques pour les recruteurs et les candidats. 

Réalité virtuelle et réalité augmentée, quelles différences ?  

Actuellement, la réalité virtuelle occupe une grande majorité du marché car elle est omniprésente dans le domaine du divertissement, notamment des jeux vidéo. Cette technologie plonge ses utilisateurs dans un monde totalement virtuel, qui tente de reproduire le réel. 

réalité-virtuelle-et-augmentée

Même si la réalité virtuelle intéresse le monde du recrutement, la réalité augmentée semble être une technologie plus pertinente car elle est moins nocive pour le cerveau, facteur important à prendre en compte pour une utilisation fréquente par les candidats et les recruteurs. Selon les spécialistes, la réalité augmentée a donc toutes ses chances de devenir majoritaire sur le marché d’ici 2020 car elle associe le virtuel et le réel, plus adaptés au monde professionnel.


Comment cette technologie peut être mise en place dans le monde du recrutement ? 

Qu’il s’agisse de la réalité augmentée ou virtuelle, ces technologies peuvent avoir un impact positif sur la marque employeur d’une entreprise.

  1. Améliorer l’expérience candidat

Les candidats ont aujourd’hui besoin de connaître l’environnement de l’entreprise qu’ils souhaitent rejoindre. Dans ce cadre, ces nouvelles technologies permettent une immersion du candidat à travers une visite virtuelle des locaux à 360°, ou encore la rencontre de leurs futurs collègues, n’importe où dans le monde. 

  1. Un recrutement plus attractif

Les réalités virtuelle et augmentée sont avantageuses pour les recruteurs car elles s’adaptent aux codes actuels du recrutement. Il est désormais possible de poster des annonces en réalité augmentée, visualisées par les candidats à partir de leurs smartphones, et qui permettent de détailler plus d’informations que sur une simple annonce. De plus, les entretiens pourront se dérouler à distance, avec une possibilité de tester les candidats dans des conditions quasi réelles.

Ces techniques ont deux avantages : d’une part, faciliter l’intégration du salarié avant son arrivée, et d’autre part, mettre en vitrine l’expertise, l’ambiance et l’environnement de l’entreprise. L’ensemble de ces actions est indispensable pour améliorer la marque employeur.

  1. Adapter les formations

Ces nouvelles technologies auront également pour objectif d’améliorer certains types de formations, notamment sur des postes très pointus comme chirurgien ou encore pilote de ligne. Grâce aux réalités augmentée et virtuelle, ces formations peuvent être menées sans risque tout en réalisant des économies sur les équipements. Sur des métiers plus classiques, ces nouvelles technologies ont pour objectif d’immerger un candidat dans son futur espace de travail, afin qu’il s’habitue aux procédures et développe des automatismes.


Du côté des candidats   

Du point de vue des candidats, les réalités augmentée et virtuelle auront pour avantage d’apporter une valeur ajoutée aux candidatures. L’uniformisation des CV et la démocratisation de la vidéo incitent les candidats à être toujours plus originaux afin de se démarquer. Il est désormais possible, grâce à des applications comme SnapPresse, de réaliser son CV en réalité augmentée. En scannant le CV grâce à son smartphone, le recruteur pourra donner vie à la candidature et découvrir des informations complémentaires qu’il n’est pas toujours possible de faire apparaître sur son CV. 

réalité-virtuelle-et-augmentée

Ces technologies restent bien évidemment complexes à maîtriser et sont majoritairement destinées aux ingénieurs, mais elles sont de plus en plus courantes, notamment dans le monde du recrutement.

Les réalités augmentée et virtuelle sont donc une opportunité pour les candidats mais également pour les recruteurs. Ces technologies se démocratisent rapidement dans les entreprises et seront très certainement au cœur des problématiques de recrutement dans les mois ou années à venir.

Vos réactions