Marque employeur et territoire : unis pour séduire !

26/09/2019 | Marque Employeur

Communiquer sur sa marque employeur, c’est bien. Mais est-ce suffisant pour attirer les talents dont on rêve ? Pas forcément : la perle rare qui réside à l’autre bout de la France aura besoin d’être séduite par le job, mais aussi par le cadre de vie, le territoire ! Une bonne raison pour s’interroger sur les liens qui unissent marque employeur et territorialité.

Le territoire : une valeur ajoutée pour la marque employeur.
« Où sortir après le travail ou le week-end ? » « Quelles solutions pour se déplacer et se loger ? » « Où scolariser les enfants ?» Voici un échantillon des questions qui traversent l’esprit d’un candidat intéressé par un emploi loin de chez lui. Des préoccupations légitimes dont l’employeur a tout intérêt à se soucier, en apportant des éléments concrets et positifs (qu’il s’agisse de la présence de la nature, de l’accueil, du dynamisme de la ville, de la douceur de vivre etc.). L’objectif ? Rassurer, permettre au candidat de se projeter dans un nouveau territoire de vie. Lui donner envie de venir, tout simplement ! Certaines entreprises ont bien compris que leur lieu d’implantation pouvait être un vrai plus, que ce soit pour affirmer leur identité ou répondre aux aspirations des candidats.

Communiquer sur son territoire pour valoriser son  image : deux exemples
Le groupe Sill, fédération de PME dans l’agroalimentaire basée dans le Finistère, a fait le choix, pour les visuels de son site, non seulement de mettre en avant son laboratoire (pour l’aspect « innovation »), mais aussi son territoire, le pays des Abers. Le site comporte ainsi des clichés 100% terroir : phare, rivière, champ de vaches, Crozon…Tout cela vient appuyer le discours sur la valorisation des produits de tradition et permet d’affirmer l’identité de la marque. Pour autant, pas question de négliger le discours relatif au développement à l’international ! Là encore, le groupe tire parti de son implantation, en affirmant que c’est son appartenance à un pays de marins qui le rend « naturellement » ouvert sur le monde ( d’où sa punchline « La Bretagne comme port d’attache, le monde pour horizon »).

La startup nantaise Iadvize, sur sa page web « bureaux » donne quant à elle des éléments très concrets pour convaincre les candidats de l’attrait de sa ville. Pour cela, elle mise tant sur la proximité de l’eau (la mer mais aussi la Loire) que sur le dynamisme de Nantes. Ses astuces ? Donner des chiffres tout d’abord (« 15 mn à pied de l’hypercentre », « 40 minutes de voiture »). Mais aussi une petite liste des endroits fétiches des collaborateurs : le bar sympa fréquenté après le travail, la salle de sport dans laquelle s’entraîne l’équipe de foot, ou encore la salle de concerts Stereolux à proximité des Machines de l’Ile. Autant de précisions qui contribuent à renvoyer l’image d’un territoire où se mêlent culture, sport et convivialité. Plutôt engageant, non ?

La marque employeur : un levier pour le marketing territorial
Aujourd’hui, les territoires communiquent de plus en plus pour renforcer leur attractivité économique et résidentielle. Sans surprise, les entreprises ont un rôle à jouer : en développant leur marque employeur, elles contribuent au rayonnement du territoire. On trouve donc des expériences réussies de co-construction de marque, nés de la volonté d’attirer des acteurs économiques, des touristes, des étudiants, et bien sûr, des talents.

La Normandie a ainsi initié en 2016 une stratégie d’attractivité pour promouvoir l’excellence normande à l’international en s’appuyant sur toutes les forces vives de son territoire. L’objectif ? Donner à voir que la région mérite d’être connue au-delà des plages du débarquement et du Mont-Saint-Michel, par exemple pour son positionnement au premier plan dans la filière aéronautique. Une démarche gagnant-gagnant pour le réseau Normandie AeroSpace (NAE), qui réunit les acteurs locaux du secteur et a pour mission, notamment, d’attirer et fidéliser de nouveaux talents.

Même dynamique en Bretagne, avec la campagne décalée « Passez à l’Ouest ». En mettant à disposition de ses partenaires un kit de communication, la région a pu communiquer de façon indirecte. Les entreprises ayant habillé leurs supports à ses couleurs ont ainsi incarné l’image d’un territoire connecté, inspiré, performant et agréable, le tout avec une pointe d’humour. La promotion du territoire doit donc être partagée et relayée, pour permettre tant au territoire qu’à la marque employeur d’atteindre leur objectif commun : réussir leur opération séduction !

Conclusion : si vous ne vous vous êtes jamais interrogé sur les liens entre votre marque employeur et votre territoire, n’attendez plus ! Que ce soit autour d’une choucroute, d’un cassoulet ou de n’importe quelle autre spécialité bien de chez vous, prenez le temps d’échanger avec les acteurs du coin !

Rédigé par Claire Adam,

Directrice Conseil, experte en Marque Employeur

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Aller travailler en Vendée ou dans le Cantal, ça vous dit ? Non ? Méfiez-vous, ces régions manient à merveille le marketing territorial et pourraient bien vous faire changer d’avis… La marque employeur au service du marketing territorial et de ses collectivités, c’est une réalité qui s’impose de plus en plus face aux difficultés de recrutement désormais partagées tant par le secteur privé que par le public.

Lire la suite

flashbag