Ce que les recruteurs regardent aussitôt sur votre CV

30/03/2023 |

34 secondes, c’est le temps moyen qu’un recruteur passerait à lire votre CV lors d’une première sélection de candidatures. Un laps de temps très court pour vous démarquer et exprimer la valeur de votre profil. Mais que regardent donc les recruteurs en priorité lors de ces secondes si décisives ? La team recrutement d’Happy to meet you vous partage son regard en toute transparence !

La clarté globale de votre CV

Avec le peu de temps qu’il accorde à cette première lecture, le recruteur doit pouvoir se repérer facilement sur votre CV et trouver rapidement les informations clés qu’il recherche. La structure et la clarté visuelle de votre CV facilitent ainsi la découverte de votre candidature, et peuvent parfois donner au recruteur une première indication concernant votre rigueur et votre professionnalisme.

 

Les conseils de nos recruteurs : Optez pour une structure de CV aérée et bien lisible. Une police d’écriture trop atypique, des blocs éparpillées dans tous les sens ou un design surchargé pourraient bien altérer l’expérience de lecture de votre recruteur, et le dissuader de se lancer dans une découverte plus approfondie de votre profil. Le format PDF est toujours à privilégier aux fichiers images ou Word, car il limite les risques de défaut d’affichage et il est directement compatible avec les outils d’analyse du recruteur. Si vous avez beaucoup de choses à exprimer sur votre CV, n’hésitez pas à renvoyer vers votre page LinkedIn qui, elle, n’a pas réellement de contraintes en termes de contenus.

 

recruteurs-regardent-cv

 

Vos expériences professionnelles récentes

Les recruteurs sont pragmatiques et se dirigent rapidement vers vos expériences professionnelles pour réaliser un premier tri des CV reçus. Concrètement, ils s’informent sur le métier actuellement ou récemment occupé pour valider l’adéquation de votre profil avec le poste qu’ils ont à pourvoir. Avec ces informations, ils peuvent également mieux comprendre les trajectoires que vous avez empruntées, et le projet professionnel qui semble se dessiner derrière votre candidature. La durée de vos expériences sera également scrutée avec attention pour déterminer si vous êtes plutôt un profil volatile ou fidèle.

 

Les conseils de nos recruteurs : Valorisez vos dernières expériences professionnelles avec des intitulés de poste explicites et des missions concrètes. Les mots utilisés ont leur importance puisqu’ils permettent de valoriser les actions menées en utilisant un vocabulaire adapté. Sélectionnez prioritairement les missions qui sont en lien avec le poste que vous souhaitez décrocher, pour aider le recruteur à se projeter et à savoir quelles responsabilités il pourra vous confier les yeux fermés.

 

Votre boîte à outils opérationnelle

Les recruteurs sont bien sûr tenus par les réalités du terrain et ont besoin de miser sur des profils qui seront rapidement opérationnels. Pour compléter la lecture des expériences professionnelles, ils partent donc ensuite généralement à la découverte de votre boite à outils pour savoir sur quels logiciels ou pratiques vous êtes déjà formé. Cette validation opérationnelle est centrale pour permettre au recruteur de vous projeter sereinement sur le poste, en fonction des besoins concrets exprimés en amont du recrutement par le service concerné.

 

Les conseils de nos recruteurs : Appuyez-vous sur l’offre d’emploi à laquelle vous répondez pour identifier les compétences techniques attendues et mettez en lumière les outils sur lesquels vous êtes à l’aise. À défaut de maitriser la suite logicielle exacte de votre futur employeur, n’hésitez pas à mettre en avant votre pratique d’un outil appartenant à la même famille fonctionnelle pour rassurer le recruteur. D’un point de vue visuel, il est recommandé d’utiliser les pictogrammes de vos outils/logiciels favoris pour les rendre bien visibles. Toutefois, soyez vigilant à ne pas survendre vos compétences techniques, au risque de vous retrouver dans une situation délicate une fois en poste.

 

 

Vos employeurs précédents

Retournons un instant dans la rubrique « expérience professionnelle » de votre CV, et intéressons-nous cette fois aux précédentes entreprises dans lesquelles vous avez fait vos armes. Les recruteurs sont toujours curieux de découvrir ces informations car ils peuvent prendre connaissance des secteurs d’activité dans lesquels vous avez déjà été impliqué, et donc anticiper vos facilités ou difficultés d’adaptation. En conséquence de quoi le recruteur pourra adapter votre parcours d’intégration, notamment avec de la formation lorsqu’elle s’avère nécessaire.

 

Les conseils de nos recruteurs : En tant que candidat, ne vous privez pas d’utiliser les logos de vos précédents employeurs, et d’expliquer leur métier/secteur d’activité s’il ne s’agit pas de marques à forte notoriété. Veillez également à garder de bonnes relations avec vos anciens managers, car ils pourraient être contactés dans le cadre d’une prise de référence, dès lors que vous aurez donné votre feu vert au recruteur. Si cette pratique peut faire peur de prime abord, elle intervient le plus souvent lorsque vous êtes en short-list, et présage donc plutôt d’une bonne nouvelle pour vous !

 

Vos centres d’intérêt et vos soft skills

Conscients que le potentiel d’un futur collaborateur se détecte aussi dans ses compétences comportementales, les recruteurs recherchent de plus en plus des personnalités pour renforcer leurs équipes. C’est encore plus le cas depuis l’apogée de la guerre des talents que nous connaissons actuellement, qui ne permet pas toujours d’attirer des profils qui cochent toutes les cases en termes de compétences techniques. Cette situation a permis de mettre un coup de projecteur sur les activités extra-professionnelles des candidats et les traits de personnalité qu’elles traduisent.

 

Les conseils de nos recruteurs : Les projets que vous menez en dehors de la sphère professionnelle ont toute leur place sur votre CV ! Le lancement d’un blog ou d’un podcast sur vos talents culinaires, votre engagement dans une association solidaire ou encore la création d’une boutique en ligne de bijoux pourraient bien en dire aussi long sur vous que vos diplômes. Ils informent en effet le recruteur de votre motivation, vos valeurs, et de champs de compétences parfois éloignés de votre formation initiale. Avec un peu de chance, vous vous trouverez peut-être même un point commun avec la personne en charge de votre recrutement. Un détail qui pourrait vous aider à faire pencher la balance de votre côté !

 

 

Vous connaissez désormais les informations clés que regardent en priorité les recruteurs sur votre CV. À vous de faire preuve de créativité et de persuasion pour leur montrer en quelques secondes que votre profil sort du lot, et que vous méritez donc d’accéder à la prochaine étape de leur parcours de recrutement !

cabinet de recrutement

À la recherche de votre futur challenge professionnel ?

Nos offres d'emploi

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Faut-il laisser vos collaborateurs regarder les JO PARIS 2024 au travail ?

Publié le

Les Jeux Olympiques rassemblent à chaque édition des dizaines de millions de téléspectateurs. Et si les Français sont aussi fidèles à cet évènement international devant leur poste, ce n’est pas seulement pour la belle voix de Nelson Monfort. Les JO séduisent car ils constituent une occasion unique de découvrir des disciplines souvent sous-médiatisées, et d’encourager…

Lire la suite

8 hacks pour accélérer vos recrutements en 2024

Publié le

Même avec des années d’expérience, le recrutement de nouveaux talents reste un exercice toujours subtil. Pour éviter les processus de recrutement à rallonge, l’adoption de certains outils pourrait bien vous faire gagner un temps précieux. Nos recruteurs vous partagent, sans concession, les logiciels et extensions qui leur permettent de fluidifier leurs recrutements au quotidien ! 🙌🏼

Lire la suite