En 2050, 1/3 de la population française aura plus de 50 ans. En termes de population active, c’est actuellement 1 actif sur 4 qui est âgé de plus de 50 ans contre 1 sur 5 il y a quelques années seulement !

Le recrutement de séniors représente un des enjeux majeur pour les entreprises. Comment faire face à ce nouveau défi pour les RH d'aujourd'hui ?

Avec le recul de l'âge de la retraite, les seniors sont de plus en plus présents dans le monde de l'entreprise. Perçus comme peu productifs, peu malléables, trop chers en termes de salaires et difficiles à manager, les seniors sont victimes de préjugés dans le milieu du travail. Mais au fait, à partir de quel âge est-on considéré comme un senior ? Quels sont les avantages d'avoir des seniors dans les entreprises et pourquoi les chouchouter ?

En fait, tout dépend de quoi on parle : pour les spécialistes du marketing, on fait référence à la fameuse « ménagère de plus de 50 ans », administrativement, c'est l'âge de la retraite qui est pris en compte, dans le sport de compétition un senior peut avoir 23 ans ! Et qu'en est-il dans les RH ? Il est courant d'entendre qu'une personne ayant 50 ans ou 15/20 ans d'expérience professionnelle fait partie des seniors ou des plus expérimentés. Les compétences sont en effet un des critères majeurs en recrutement et les seniors peuvent mettre en avant leur savoir-faire dans le monde professionnel par opposition aux juniors moins expérimentés.

recrutement-senior-happytomeetyou

L'expérience et le savoir-être, des critères importants en situation de recrutement

Le défi du management intergénérationnel

Expérimentés, référents voire experts dans leur domaine certes ils le sont, c'est pourquoi il paraît stratégique pour une entreprise de capitaliser sur cette valeur ajoutée. D’où l’idée de développer ce que l’on appelle le « management intergénérationnel » c’est-à-dire l’art de faire travailler ensemble des personnes appartenant à plusieurs générations différentes. Ce type de management doit répondre à 3 enjeux : le transfert de compétences, la cohésion des équipes et l’intégration de la génération Y. Chaque départ en retraite est une perte de connaissances pour l'entreprise. Au cours de leur vie professionnelle, les seniors auront développé un savoir-faire et acquis des connaissances qu'il convient d'exploiter avant leur départ. Développer la cohésion des salariés au sein d’une entreprise est indispensable pour renforcer la motivation et l’esprit collectif. Créer des espaces d’échanges intergénérationnels peut aider dans ce sens en permettant aux individus de s’exprimer librement en partageant des points de vue. Enfin, on ne doit pas oublier leur  rôle dans l’intégration des  « digital native », c’est-à-dire les générations Y et Z. Transmission de valeurs et de savoir-faire aux juniors (via du coaching intergénérationnel par exemple), les seniors ont de multiples atouts qu'il ne faut pas négliger.

Pour conserver la motivation et redynamiser cette population, un accompagnement semble nécessaire, accompagnement que l'on peut intégrer dans le cadre de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. Pour lutter contre les préjugés, c'est le travail de tout un chacun de poser un nouveau regard sur ces seniors. 

Enfin, s'intéresser aux seniors c'est accroître sa connaissance des acteurs de la Silver économie, une manne en termes de business.

Pour aller plus loin

Auteur : Vanessa Tropée

Suivre Vanessa sur :

Vos réactions