La fin d’année : le bon moment pour se réorienter

21/12/2020

Chaque fin d’année amène son lot de moments conviviaux, de fêtes, de chocolats, mais c’est aussi la période la plus propice pour les bilans, qu’ils soient comptables ou personnels ! Aujourd’hui, c’est la seconde option qui nous intéresse. Vous n’êtes pas sans savoir que le dernier jour de l’an est celui qui suscite le plus de résolutions personnelles (souvent vite oubliées, mais c’est un autre débat).

Quand Paul décide de faire un régime et que Marie prend la décision d’arrêter définitivement la cigarette, d’autres se questionnent sur leur avenir professionnel. Certains pensent même à se réorienter et la fin d’année est plutôt un bon moment pour franchir le cap. Effectivement, le printemps semble être la période qui offre le plus d’embauches ! Si les facteurs sont donc au vert, il est tout de même nécessaire de se poser plusieurs questions avant de se lancer.

 

Pourquoi penser à se réorienter professionnellement ?

La réorientation professionnelle peut être le fruit de plusieurs envies. Un salarié qui a travaillé 20 ans dans la même entreprise peut parfois avoir l’impression qu’il a fait le tour des choses et souhaiter changer de métier pour se challenger un peu. Mais ce n’est pas le seul cas ! Une hiérarchie trop pesante,  un manque d’épanouissement au travail, l’envie d’avoir un métier qui colle à son éthique personnelle, la recherche d’une meilleure rémunération et nombre d’autres facteurs peuvent motiver un changement de carrière.

 

Et avoir envie de changer n’est pas grave du tout !  Si deux tiers des Français voient la reconversion comme un passage difficile, ils sont aussi 85% à penser que changer de métier au moins une fois est une bonne chose. Ce n’est donc pas parce qu’on a fait de longues études pour apprendre un métier précis qu’il faut à tout prix le conserver, surtout si la motivation n’est plus au rendez-vous. Mieux vaut envisager une reconversion que d’arriver à bout et de démissionner du jour au lendemain.

 

Mais si vous vous reconnaissez dans l’une des situations évoquées ci-dessus, sachez tout de même qu’il ne faut pas prendre le sujet à la légère. Changer de métier implique de bien préparer son projet.

 

Quelles sont les implications d’une réorientation professionnelle ?

Changer de travail peut être extrêmement enrichissant. On apprend, on fait de nouvelles rencontres et on sort de sa zone de confort. Mais cela, c’est dans le cas où le changement a été mûrement réfléchi en amont. Il pourrait très bien arriver que vous regrettiez d’avoir quitté votre ancien poste et que vous ne vous plaisiez pas du tout avec votre nouvel emploi.

 

Renseignez-vous sur les secteurs en croissance

Désolé pour le pragmatisme qui va suivre, mais si votre souhait est de vous reconvertir en qualité de pilote de ligne, vous aurez plus de mal à trouver un emploi que si vous cherchez à travailler dans le digital. S’intéresser aux marchés qui pourront vous proposer un emploi est fondamental, même si cela restreint quelque peu les choix.

 

Que voulez-vous faire ?

Changer pour changer ne sert  à rien. Ce qu’il faut, c’est changer pour le meilleur. Et dans ce cas de figure, vous devez beaucoup, BEAUCOUP, vous renseigner. Nous avons tendance à voir « ce qui nous arrange » lorsque nous pensons à un métier qui nous plairait. On a beau avoir grandi, ça reste une vérité qui se vérifie très souvent.

 

Il est donc important de dégainer le smartphone et le laptop à la recherche de témoignages de personnes qui pratiquent ce métier. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à parler de vive voix avec des professionnels pour comprendre tous les avantages, mais également les inconvénients. Si vous êtes attaché aux horaires fixes, par exemple, posez tout de suite le sujet sur la table, pour voir ce qu’il en ressort.

 

Quelles sont les cordes que vous avez à votre arc ?

Outre les envies et la santé des secteurs visés, il est important de chercher votre nouveau métier en pensant aux cartes que vous avez dans les mains. Nous parlons bien entendu de vos fameuses compétences. Que ce soient vos Hard Skills ou Soft Skills, elles sont souvent à la base même de la réflexion lorsque le sujet de la reconversion professionnelle vient sur la table. Il est bien entendu possible d’entamer des formations et d’acquérir de nouvelles compétences, mais pour beaucoup, plus vite ira la transition, moins ce sera pénible.

 

Chercher un métier qui ne demande pas beaucoup plus de compétences que celles que vous avez déjà est donc loin d’être une mauvaise idée. Mais comment faire alors ? Faut-il chercher sur le web tous les métiers qui y correspondent ? Vous le pourriez, mais il existe une méthode bien plus efficace et elle porte un nom : le bilan des compétences.

 

L’importance du bilan des compétences

Le bilan des compétences permet de s’assurer de votre envie de reconversion, de comprendre vos besoins et vos aspirations. Grâce à une analyse approfondie de vos compétences, de vos motivations et de vos aptitudes professionnelles, la personne qui vous auditera sera capable de vous diriger vers ce qui pourrait le mieux vous convenir.

 

Le cas échéant, elle pourra vous donner toutes les informations utiles et nécessaires à la mise en œuvre de votre nouveau projet. Il s’agit d’une étape cruciale pour celui entend opérer une reconversion sans négliger la case sécurité. Pour réaliser votre bilan de compétences, il est nécessaire de s’adresser à un organisme de formation agréé, extérieur à votre entreprise.

 

Les formations et les aides éventuelles

À la suite de votre bilan de compétences, vous devrez peut-être entamer une formation avant d’aborder votre nouvelle vie professionnelle. Cela peut nécessiter du temps, de l’argent et amener quelques discussions avec votre employeur actuel. Mais de nombreuses solutions existent, tant pour l’aménagement des horaires que du côté financement. Le prestataire qui s’occupera de votre bilan pourra déjà vous donner beaucoup de clés à ce sujet, mais le web est rempli de bons conseils qu’il ne vous reste qu’à découvrir. Vous pouvez aussi vous renseigner directement auprès des organismes concernés par le sujet, comme Pôle Emploi, par exemple.

 

Que ce soit pour vous aider à trouver l’emploi de vos rêves ou pour vous accompagner dans votre reconversion professionnelle, l’équipe d’Happy to meet you se tient à vos côtés. Grâce à nos nombreux experts et à une excellente connaissance du marché du travail, nous serons à même de vous aiguiller au mieux dans cette nouvelle étape de votre vie.

Happy-to-meet-you-vous-accompagne

Vous souhaitez réaliser un bilan de compétences ?

Contactez-nous !

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Mauvaises conditions de travail, difficultés de recrutement, notoriété en chute libre… Et si votre entreprise présentait un défaut d’attractivité ? À l’heure où une concurrence accrue se développe dans tous les secteurs du marché du travail, il est impératif pour chaque société d’adapter son comportement afin de rester attractif, tout en gagnant en compétitivité. Happy to meet you décrypte pour vous les 5 principaux indicateurs d’un manque d’attractivité en entreprise.

Lire la suite

Du 27 avril au 18 mai 2021, avaient lieu les conférences en ligne HRonMars, organisées par le professionnel de l’Intelligence Artificielle au service des Ressources Humaines : Assessfirst. Happy to meet you a assisté à 5 matinées abordant les problématiques actuelles des ressources humaines, et un futur où l’I.A pourrait avoir un rôle clef, à travers plusieurs thèmes innovants. Retour sur ces 5 conférences on ne peut plus instructives.

Lire la suite

flashbag