Les perles du recrutement : 6 anecdotes qui ont marqué nos recruteurs

06/11/2023 |

Le recrutement est un métier plein de surprises, vous pouvez nous croire ! Au rythme des postes à pourvoir pour nos clients, il nous arrive de rencontrer des candidats surprenants qui nous embarquent dans des histoires plutôt originales. Allez, il est grand temps de vous confier certaines anecdotes mémorables  vécues par nos consultants en recrutement.

L’ex qui n’avait pas digéré 

C’est l’histoire d’un poste sympa sur le papier, pour lequel l’une des consultantes de notre team recrutement était partie en chasse pour identifier des candidats potentiels, une étape cruciale dans notre métier. Elle tombe alors sur un profil qui correspond plutôt bien à la cible tant convoitée. Elle décide donc de l’appeler pour une préqualification téléphonique, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a été bien accueillie…

Pas de chance, il s’agissait de l’ex-compagne du dirigeant de l’entreprise qui cherchait à recruter. Difficile à anticiper puisqu’elle ne portait évidemment pas le même nom. Visiblement marquée par l’infidélité de son ex-conjoint, elle a aussitôt décliné la proposition et a souhaité bonne chance à la future personne recrutée. Chaude ambiance !

 

 

Recruteur recherche expert en chauve-souris 

Vous sauriez vous y prendre vous, si on vous demandait de recruter un scaphandrier, un spécialiste des chauve-souris ou un pédicure bovin ? C’est ce qu’on appelle un recrutement d’ultra-niche ! Quand notre recruteur a appris la nouvelle, il a d’abord commencé par esquisser un grand sourire surpris, avant de comprendre qu’il allait falloir carburer pour montrer en connaissance sur le sujet !

Notre métier nous amène en effet à recruter pour des métiers hyper spécialisés, pour lesquels il est nécessaire de bien se renseigner, au risque de passer pour des rigolos au moment de rencontrer des candidats qui s’y connaissent vraiment. Résultat : des heures passées à faire des recherches étonnantes sur Google et YouTube, et des suggestions publicitaires farfelues pendant les semaines qui suivent. La joie !

 

 

L’entretien de recrutement dans un lieu atypique 

Quand on vous dit de casser les codes pour attirer les talents ! Eh oui, un entretien de recrutement se déroule parfois dans des lieux originaux. D’un côté, des locaux privatisés par un évènement en interne, de l’autre, un candidat qui n’a qu’un seul créneau pour se rencontrer. Obligé d’improviser un entretien dans un bar de Rennes (à La Piste précisément pour les connaisseurs), sur le mail François Mitterrand. Pas un problème en théorie, il faut être ouvert nous direz-vous, et c’est bien dans l’esprit Happy to meet you après tout…

Oui, sauf quand l’entretien en question tombe un jeudi en fin de journée, LE jour des étudiants. Et on sait qu’ils sont nombreux et fêtards dans la capitale bretonne… Même si l’ambiance est plutôt festive dans un tel contexte, le bruit environnant permettait justement de garder une certaine confidentialité pour discuter. Pour le candidat comme pour notre recruteur, il s’agissait d’un bon test d’adaptabilité puisque l’échange a été mené avec la même démarche et précision que d’habitude.

 

Le candidat qui n’a pas été séduit que par le poste 

En recrutement, et encore plus en pleine guerre des talents, nos recruteurs doivent savoir faire briller les yeux des candidats pour leur donner envie de rejoindre l’aventure des employeurs qui recrutent. Mais quand la magie opère, le coup de cœur créé ne concerne pas toujours le poste à pouvoir…

Plusieurs de nos recruteurs et recruteuses ont en effet parfois tapé en plein cœur de leurs candidats, recevant compliments, chocolats, bouquets de fleurs et chouquettes tout justes sorties du four. Des petites attentions toujours très appréciées par notre équipe, mais qui n’interfèrent jamais avec l’impartialité nécessaire dans notre métier !

 

 

Le processus de recrutement interminable 

Recruter un talent n’est pas toujours un long fleuve tranquille ! Un processus de recrutement complet se déploie jusqu’à l’arrivée concrète du collaborateur et son intégration dans sa nouvelle entreprise. Avant ça, il ne faut jamais sabrer le champagne trop tôt car vous pourriez bien vivre quelques rebondissements et voir votre recrue vous filer entre les doigts. Nos recruteurs en font parfois l’expérience ! 

Avec 3 candidats qualifiés en short list, on se dit que ça sent bon et que notre client va avoir le luxe de choisir. Une offre est formulée à une première candidate, et acceptée par cette dernière, PAR-FAIT ! Quelques jours plus tard, elle décline finalement la proposition d’embauche pour s’orienter vers un autre projet. Obligés de réagir vite, nous contactons aussitôt le candidat qui était arrivé « deuxième » dans le processus de sélection, et il accepte heureusement la proposition. Problème : il revient vers nous le lendemain pour nous annoncer qu’il décline lui aussi l’offre. Quelle poisse ! Notre métier nous amène bien sûr à rencontrer des refus, mais rarement deux candidats de suite qui se rétractent après avoir accepté une proposition d’embauche… 

Délicat de recontacter le troisième profil à qui nous avions déjà fait un retour négatif. Nous voilà en train de relancer tout le processus de recrutement pour générer de nouveaux candidats qualifiés. L’offre ressort sur les jobboards, séduit des profils intéressants et le profil cette fois retenu a bien rejoint l’entreprise de notre client. Un petit ouf de soulagement pour nos recruteurs !

 

 

Les deux frères recrutés en 1 mois 

Deux pour le prix d’un ! L’une des consultantes de notre cabinet de recrutement a réussi l’exploit de recruter deux frangins le même mois, vous le croyez ça ? Le 1er était commercial, et avait satisfait toutes les étapes du recrutement lancé pour l’un de nos clients. Dans le schéma relationnel que nous entretenons avec tous nos candidats, il nous explique que son frère est ingénieur en robotique (un profil plutôt rare) et à l’écoute du marché (et ça, ça nous intéresse)… On décide donc de le contacter pour établir un premier lien avec lui de façon proactive et l’intégrer à notre vivier de talents.

Quelques semaines plus tard, ça matche avec l’un de nos clients qui recherchait cette compétence pénurique. Et nous voilà avec un binôme de frangins intégrés chez nos clients en l’espace de quelques semaines. Comme quoi prendre soin de ses candidats et encourager le bouche-à-oreille, ça paie en recrutement ! 

 

 

 

Des histoires comme ça, on en a des dizaines ! Et si on écrivait les prochaines ensemble ? 😉 

Ces contenus pourraient vous intéresser !

8 hacks pour accélérer vos recrutements en 2024

Publié le

Même avec des années d’expérience, le recrutement de nouveaux talents reste un exercice toujours subtil. Pour éviter les processus de recrutement à rallonge, l’adoption de certains outils pourrait bien vous faire gagner un temps précieux. Nos recruteurs vous partagent, sans concession, les logiciels et extensions qui leur permettent de fluidifier leurs recrutements au quotidien ! 🙌🏼

Lire la suite