La semaine dernière, je suis allée à la plénière prestige du CJD Rennes. Je vous entends penser très fort derrière votre écran d’ordinateur que vous vous en fichez éperdument...

...et je vous comprends, mais si vous me coupez dès la première phrase, on ne s’en sortira jamais. Bien.

Et si on se réinventait ?

Le thème de cette soirée était « Et si on se réinventait ?». Vaste programme.  Parmi les invités, Oussama Ammar, l’un des fondateurs de The Family, nous a livré pendant 30 minutes passionnantes et engageantes son point de vue sur la transformation de l’économie et comment l’affronter. Selon lui, la clé est d’apprendre. Et plus exactement, d’apprendre à apprendre

Bon, évidemment, je raccourcis légèrement le raisonnement mais le but de cet article n’est pas de retranscrire mot à mot la conférence de ce cher Monsieur Ammar. Cela serait –avouons-le nous -  extrêmement soporifique. (Cela dit, si ça vous intéresse, YouTube regorge de vidéos de ses différentes interventions, notamment celle-ci)

    Après votre petit détour sur la fameuse plateforme de vidéos en ligne, je vous entends déjà crier au génie : « Oh mon dieu, que ce type est formidaaaaaaable ». Certes, mais laissez-moi vous dire, chers lecteurs, que vous avez la mémoire un peu courte. Ne prenez pas cet air indigné et relisez mon dernier article dans lequel je vous expliquais qu’une des solutions à la crise du chômage, engendrée notamment par la révolution numérique, était précisément l’éducation.  

 C’est fait ? Bien. Vous ne manquerez donc pas de me rétorquer que je vous avais promis un article sur les différents moyens d’apprendre et de se former grâce à cet océan d’informations et de savoirs qu’est Internet. Et comme je n’ai qu’une seule parole, voici un petit tour d’horizon des meilleurs outils disponibles sur le web pour développer son savoir.

Les MOOCs ou le retour sur les bancs (virtuels) de la fac

mooc2

Les MOOCs (Massive Open Online Courses) ou, pour les grands défenseurs la langue française, FLOTs pour Formations en Ligne Ouvertes à Tous, expression certes moins sexy mais qui a le mérite d’être claire. Il s’agit donc de cours délivrés à distance sur des plateformes dédiées où le(s) enseignant(s) et les élèves peuvent ainsi être dispersés sur le globe et où les ressources pédagogiques sont ouvertes (comprenez gratuites). A noter tout de même que, très souvent, la certification ou l’obtention du diplôme est payante (Faut pas déconner non plus, être diplômé de Harvard, ça a un prix). Vous pouvez ainsi suivre des enseignements (organisés par modules, comprenant du contenu pédagogique - écrit ou vidéo - ainsi que exercices pratiques et des évaluations) délivrés par des professeurs des plus grandes universités du monde, sur à peu près n’importe quel sujet. Je vous conseille notamment Coursera, pour la qualité de la plateforme et des cours qui y sont délivrés, le seul problème étant que beaucoup sont en anglais. Pour les non-anglophones, allez voir l’annuaire des MOOCs francophones, qui référencent tous les cours ouverts en langue française. 

Des conférences (enfin) participatives : Les webinars

webinard

Pour ceux qui ne sentent pas trop de se replonger dans le monde universitaire, il existe les webinars (contraction de web et de seminars), qui sont donc des sortes de conférences en ligne. L’avantage de ce format, en dehors du fait qu’il est accessible de n’importe quel appareil muni d’une connexion Internet, est qu’il est participatif. En effet, le ou les intervenants s’adressent, grâce à un outil de visioconférence, à des participants qui peuvent commenter ou intervenir durant la conférence grâce à un système de chat. Entièrement gratuits, ces webinars sont généralement organisés par des professionnels pour des professionnels avec pour objectif (ne soyons pas naïfs) de vous convaincre de faire appel à leur expertise. Il en existe une quantité infinie ainsi, je vous invite simplement à faire appel à notre ami Google, ou tout autre moteur de recherche de votre choix, afin de trouver ceux qui vous correspondent. Bon, allez, je vous donne quand même une première piste avec Webikeo, plateforme qui regroupent de nombreux webinars sur le management, le e-commerce et plein d’autres sujets ! 

Du maquillage de Nicky Minaj à Photoshop : Le pouvoir des tutos

montage

Enfin, pour tous ceux qui ont soif de savoirs pratiques, il existe également les fameux tutoriels. Alors non, les tutos ne s’adressent pas uniquement aux jeunes filles en fleur qui souhaitent apprendre comment reproduire le superbe maquillage de la très classe Nicky Minaj en moins de deux minutes. Il existe également un nombre astronomique de vidéos qui nous enseignent absolument n’importe quoi, de l’organisation de notre système politique à l’utilisation de Photoshop, en passant par la réalisation de succulents cupcakes vegans avocat-féta. En dehors de YouTube qui en fédère un bon nombre, vous trouverez d’autres plateformes, telles que TutoBrain, regroupant ces vidéos par thématique. 

Plus ou moins long, plus ou moins théorique, plus ou moins poussé, vous trouverez forcément le format et le sujet qui vous convient, l’essentiel étant de rester curieux, ouvert et de continuer à apprendre tout au long de notre vie. Sur ce, je vous laisse, je vais aller regarder un tuto intitulé « Comment conclure un article de manière drôle et subtile ?». 

Auteur : Coline Gabillard

Chargée de Recrutement

Suivre Coline sur :

Vos réactions