L’étape de l’entretien peut être stressante, elle est néanmoins cruciale et s’articule autour de votre capacité à être convaincant. Pour ce faire, vous argumenterez probablement sur vos expériences professionnelles et vos qualités. C’est absolument logique, mais tenez-vous bien : 80 % de votre communication est non-verbale !

La façon dont vous vous tenez, votre gestuelle et vos expressions sont également scrutées pendant un entretien de recrutement.
À l’occasion de cette journée mondiale du sourire, Happy to meet you vous présente trois bonnes raisons de sourire pendant votre entretien d’embauche !

1. Le sourire appelle le sourire.

La formulation de cette phrase vous laisse déconcerté ? C’est pourtant le résultat d’une étude publiée dans la revue Trends in Cognitive Sciences en 2016 qui le démontre.

Voici comment cela fonctionne : lorsque nous sommes face à un autre être humain et que percevons une émotion traduite sur son visage, notre cerveau va intentionnellement reproduire ce qu’il voit. Ce mimétisme est nécessaire pour comprendre l’émotion de l’interlocuteur et ainsi pouvoir réagir en conséquence.
Le sourire est contagieux, communicatif.

En entretien, le sourire est une valeur ajoutée à vos propos : n’hésitez pas à l’utiliser, il vous rendra attrayant et votre recruteur sera ravi d’avoir une personne sympa et souriante face à elle !

smile

2. Le sourire est bon pour la santé.

Voilà un très bon conseil pour les plus stressés en entretien : le sourire stimule le système cardio-vasculaire et réduit le taux de cortisol dans le corps, l’hormone du stress.
Inutile de rester la bouche figée en arc de cercle pour autant : le recruteur face à vous va vraiment avoir du mal à garder son professionnalisme si vous pratiquez le sourire forcé.

Surtout souvenez-vous que tout se passera bien !

3. Le sourire s’entend.

Encore une formulation étrange… Mais c’est pourtant la vérité : le sourire s’entend lorsque vous tenez une conversation au téléphone.

Deux chercheurs de l’Institut de Recherche et de Coordination Acoustique Musique (IRCAM) et le CNRS ont publié une étude en juillet 2018 dans laquelle ils affirment que le sourire possède un signal acoustique, perceptible pour l’interlocuteur. Il y réagit inconsciemment dans la plupart des cas : lorsque l’on sourit, notre voix s’accorde sur une fréquence plus agréable à l’oreille que lorsque nous parlons sans sourire.

Là encore, on ne vous conseille pas d’éclater de rire à chaque phrase du recruteur, ce serait très mal vu. Cependant, évoquer votre parcours en souriant peut parfois faire pencher la balance en votre faveur.

sourire

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de recette miracle pour réussir un entretien : cependant, il ne tient qu’à vous de rendre l’expérience de recrutement plus sympa.
Souriez ! Vous êtes recruté !

Vos réactions