Reconversion Professionnelle en Bretagne : les organismes qui vous aident à vous lancer

29/01/2024 |

On est lundi matin, et le réveil a été difficile. Depuis quelques mois, votre motivation professionnelle semble avoir fondu comme neige au soleil. La reconversion, vous y pensez, mais vous ne savez pas vraiment par quoi commencer, ni qui contacter. Notre équipe spécialisée dans le domaine, et notamment dans le bilan de compétences, vous explique de façon claire les organismes à connaître pour vous redonner une bonne bouffée d’air frais ! Promis, le soleil finit toujours par repointer le bout de son nez, même en Bretagne ☀️

 

bilan de compétences bretagne

 

Le CEP comme point de départ de votre reconversion

Le CEP (Conseil en Évolution Professionnelle) est un service public gratuit et à disposition de tous les actifs (salariés, demandeurs d’emploi, jeunes, ou travailleurs indépendants). Il permet à chacun de bénéficier d’un accompagnement individualisé pour mettre en œuvre un projet d’évolution professionnelle concret, que ce soit pour évoluer dans son poste actuel, s’envoler vers un nouveau métier, ou lancer son activité.

Cet appui conseil peut être sollicité en dehors du temps de travail (le soir, pendant un congé ou RTT), ou sur le temps de travail si un accord de branche le prévoit. Tout individu en activité peut s’adresser à l’organisme CEP proche de chez lui pour en bénéficier. Avec le site officiel Mon Conseil en Évolution Professionnel, il vous suffit de renseigner votre statut et votre ville, et vous obtenez votre CEP référent ! 👌🏽

 

👉 Si vous êtes salarié ou travailleur indépendant, ce sera une agence CEP près de votre domicile.

👉 Si vous êtes cadre, en activité ou non, c’est l’APEC qui vous prendra en charge.

👉 Si vous êtes demandeur d’emploi (non-cadre), votre interlocuteur sera France Travail (anciennement Pôle Emploi), qui propose ses services d’accompagnement et de conseil, y compris dans les contextes de reconversion.

👉 Si vous êtes en situation de handicap, l’Agefiph sera votre référent. L’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées est une structure française qui œuvre pour favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Plus d’infos par ici !

👉 Si vous avez moins de 26 ans, vous pouvez entrer en contact avec la mission locale. Parce que les projets de reconversion peuvent se déclencher à tout âge, la rédac Happy to meet you n’a pas oublié les plus jeunes d’entre vous. Alors si vous avez moins de 26 ans, sachez que la Mission Locale peut vous accompagner dans vos démarches d’insertion comme de transition professionnelle.

 

Un accompagnement en fonction de votre projet de reconversion

Après avoir bénéficié d’un premier bilan de quelques heures avec votre CEP référent, la grande aventure de votre reconversion professionnelle se poursuivra avec un partenaire qui dépend de la nature de votre projet de carrière.

 

1️⃣ Si vous vous sentez perdu, le bilan de compétences peut être une option à privilégier.

Quand il s’agit de reconversion, on se pose beaucoup de questions sur son avenir professionnel, mais on n’a pas forcément toutes les réponses. Il est fréquent de ne plus savoir si c’est notre métier ou l’entreprise dans laquelle nous sommes qui ne nous convient plus, ou encore d’hésiter entre plusieurs pistes de reconversion sans savoir vers laquelle s’envoler.

Dans ces cas de figure, le bilan de compétences est un outil formidable pour y voir plus clair. Cet accompagnement de 24h vous aide à prendre du recul sur votre carrière pour mieux la faire évoluer, en analysant en détail vos compétences, aptitudes et motivations profondes pour bâtir un projet professionnel qui vous ressemble. Il vous aide ensuite à réaliser des entretiens de découverte, des stages et des immersions professionnelles pour confirmer la faisabilité de votre projet.

Ce travail de fond peut être mené avec un centre de bilan, disposant de consultants spécialisés en reconversion professionnelle, et capable de vous recevoir physiquement pour un vrai accompagnement de proximité. Si votre centre de bilan est en plus un cabinet de recrutement bien implanté auprès des entreprises, c’est encore mieux, car vous bénéficierez de sa bonne connaissance du marché local et des acteurs qui recrutent.

Bonne nouvelle : ce dispositif d’accompagnement est éligible au financement par le CPF, alors foncez ! Happy to meet you peut d’ailleurs vous accompagner sur le sujet, grâce à ses deux centres de bilans de compétences situés en Bretagne, à Rennes et à Brest.

 

bilan de compétences

 

2️⃣ Si vous souhaitez mieux connaître un métier en particulier, il sera intéressant pour vous de vous rapprocher d’entités spécialisées sur le secteur d’activité en question. Ces interlocuteurs pourront non seulement vous communiquer des informations détaillées sur les métiers de leur filière, les formations ou compétences nécessaires, mais également vous fournir une convention de stage pour vous immerger dans le domaine, et éventuellement les coordonnées de quelques employeurs à contacter. Votre CEP vous donnera certainement le nom de ces interlocuteurs privilégiés, mais voici quelques exemples en fonction des domaines.

  • Commerce / Industrie manufacturière / Hôtellerie / Restauration: Les CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) peuvent être un bon vecteur d’information pour vous. Trouvez la CCI la plus proche de chez vous ici.
  • Agroalimentaire: Le Centre de Formation aux Métiers de l’Agroalimentaire pourra vous guider. Le CFMA forme en effet des publics adultes salariés, en recherche d’emplois ou en reconversion professionnelle aux métiers de l’élevage porcin et de l’industrie agroalimentaire.
  • Industrie / Métallurgie: L’UIMM (Union des Industries et métiers de la Métallurgie) peut être un interlocuteur intéressant pour votre projet de reconversion vers un secteur en pleine transformation.
  • Artisanat: Les CMA (Chambres de Métiers et de l’Artisanat), la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) ou encore la FFB (Fédération Française du Bâtiment) peuvent vous fournir des informations et un accompagnement spécifique, et peut même vous proposer un accompagnement à l’installation pour que votre activité artisanale se lance dans les meilleures conditions.
  • Maritime: Bretagne Pôle Naval peut vous accompagner et vous aider à embarquer dans une filière clé de notre belle Bretagne, avec plusieurs dizaines de milliers d’emplois ouverts chaque année.
  • Agriculture: L’ANEFA (Association Nationale paritaire pour l’Emploi et la Formation en Agriculture) vous fournira toutes les informations pour évoluer vers les métiers de la terre.
  • Digital: La Grande École du Numérique vous guide pas à pas pour vous reconvertir dans des métiers d’avenir.

 

En complément, n’hésitez pas à dévorer des fiches métiers librement accessibles en ligne, notamment sur Welcome to the Jungle, Hellowork, France Travail, ou encore l’APEC !

 

3️⃣ Si vous savez vers quel métier vous souhaitez évoluer et que celui-ci nécessite un niveau d’études supérieur ou l’acquisition de compétences spécifiques, alors la formation sera à levier à activer pour concrétiser votre projet de reconversion.

Si votre projet d’évolution professionnelle est cohérent et clairement défini (formation ou création d’entreprise), votre dossier sera transmis par votre CEP à Transition Pro Bretagne. Cet organisme accompagne les salariés pour faciliter la prise en charge des formations nécessaires à leur reconversion professionnelle. Transition Pro Bretagne propose en effet un accompagnement personnalisé pour aider les salariés à identifier les formations pertinentes, et à construire leur dossier de demande de financement. Ce partenaire peut même prendre en charge tout ou partie des frais liés à la formation et aux dépenses annexes, notamment pour les formations certifiantes ou qualifiantes nécessaires à la réussite de votre reconversion.

 

4️⃣ Si vous souhaitez évoluer en interne, nous vous encourageons à évoquer le sujet dès que possible avec votre employeur. Après tout, qui a dit que vous reconvertir impliquait forcément de quitter votre entreprise actuelle ? Si vous n’êtes plus épanoui au travail, ou que l’avenir de votre métier semble compromis, vous pourriez peut-être évoluer au sein d’un autre service, d’un autre site, voire d’une autre filiale de votre employeur. En cas de mobilité interne, votre service RH peut alors être un interlocuteur important, en travaillant notamment avec son OPCO pour la mise en place d’éventuelles formations ! Comme quoi, une infinité de possibilités s’offrent à vous 🪴

 

Alors, vous commencez à être rassuré ? Si la reconversion est un projet qui peut parfois paralyser, vous savez désormais que vous n’êtes pas seul pour le mener à bien. Vous voici remonté à bloc pour donner vie à un avenir professionnel qui vous apportera probablement plus de sens et d’épanouissement au quotidien.

 

cabinet-rh

Vous souhaitez réaliser un bilan de compétences ?

Découvrir notre offre

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Histoires de reconversion : Antonin Marcelle, de hockeyeur professionnel à commercial

Publié le

En France, beaucoup de sportifs professionnels vivent de leur passion avec des revenus limités et des perspectives de reconversion parfois floues. Cabinet référencé par l’AFDAS pour réaliser les prestations d’appui conseil destinées aux professionnels du sport, Happy to meet you accompagne les sportifs et entraineurs professionnels dans la construction de leur après-carrière sportive. Au travers…

Lire la suite