Bien rédiger sa lettre de motivation

23/04/2019 | Recrutement

Vous vous demandez sûrement pourquoi nous consacrons un article entier à la rédaction d’une lettre de motivation alors qu’elle n’est désormais plus indispensable ? Eh bien détrompez-vous, de nombreuses entreprises la réclament encore. Mais pour que votre candidature soit retenue, inutile de copier-coller les modèles sur internet, vous devez trouver votre propre style. Allez allez, prenez une feuille et un stylo. Vous avez deux heures.

L’orthographe ? Jamais entendu parler

Première étape mais pas des moindres, on parle bien sûr de l’orthographe. Inutile de vous préciser qu’il s’agit d’une faute éliminatoire, qu’il y en ait une ou plusieurs. Autant d’efforts pour une fin si tragique au fond d’une corbeille… RIP. Prenez le temps de vous relire, même des dizaines de fois s’il le faut, et présentez-la à vos proches afin qu’ils donnent leur vision extérieure sur le fond et la forme. Évitez seulement les personnes qui vous envoient des « Salut sa va ? » ou « Comme même », fo pa abusé non plu !

orthographe

Soyez cohérent…

Il peut être intéressant de mentionner vos hobbies si vous les associez au poste en question. Dévoiler votre grande passion pour le curling, c’est très cool mais peu utile pour devenir chargé de com, non ? De plus, mentionnez-les avec parcimonie sans trop insister, votre CV est plus propice pour les aborder. De même, il n’est pas utile de citer des expériences sans pertinence avec le poste. Si vous avez été moniteur dans un camp de vacances pour enfants, c’est tout à votre honneur, mais ce n’est pas forcément utile pour devenir DRH… Quoiqu’en y réfléchissant bien…

… Et objectif !

Si vous postulez en envoyant une lettre de motivation, c’est que le poste vous plaît et que vous êtes prêt à intégrer l’équipe. Or, rien ne sert d’idolâtrer l’entreprise en abusant des superlatifs du type « votre magnifique entreprise » ou « rejoindre votre équipe serait la plus belle chose qui puisse m’arriver ». C’est adorable mais soyez plus subtil en apportant des éléments concrets, comme un ou des projets spécifiques de l’entreprise. C’est plus percutant et cela montre que vous vous êtes bien renseigné avant d’envoyer votre lettre de motivation.

Maîtrisez votre sens de l’humour

Ah ça ! La bonne blague c’est votre truc. On s’marre bien en votre compagnie et vous le revendiquez : vous êtes un RIGOLO ! Bon, si vous répétez 20 fois que l’humour c’est votre truc dans votre lettre de motivation, laissez-nous en douter… Rien ne sert d’insister, prouvez-le subtilement. Le mieux restera de ne pas s’aventurer dans l’humour pour éviter toute erreur d’interprétation, surtout si votre plus grande inspiration est Jean-Marie Bigard.

notfunny

L’originalité avec parcimonie

Si vous êtes un créatif et que vous souhaitez retranscrire cette compétence dans votre lettre de motivation, on valide, car il n’y a rien de mieux que l’originalité pour marquer l’esprit des recruteurs. Cependant, évitez toute décoration à base de polices extravagantes, de couleurs vives et d’illustrations de licornes multicolores qui peuvent rendre illisible votre lettre de motivation. D’ailleurs, militons contre l’utilisation abusive des licornes et du Comic Sans MS, vraiment c’est plus possible.

Évitez l’arrogance

Vous avez réuni toutes les compétences et vous avez de l’expérience sur le poste recherché ? C’est top, vous êtes fait pour ce poste ! Gardez tout de même une chose en tête : vous n’êtes pas le messie, attendu de tous. Évitez donc les formules du type « Je suis LA chance de votre vie pour développer vos activités et votre entreprise dans sa globalité ». Très certainement, on n’en doute pas, mais dans un premier temps faites vos preuves et surtout restez modeste.

Limitez vos ambitions

Dans cette même idée, ne vous imposez pas dans l’entreprise avec des ambitions irritantes pour l’ensemble des collaborateurs déjà en poste. Évitez les formules du type « mon objectif est de reprendre votre société d’ici un an afin de la développer à l’international et de la faire entrer en bourse d’ici deux ans ». Vos ambitions de putsch risquent de donner des sueurs froides à l’employeur… Vous avez beaucoup trop regardé le loup de Wall Street.

loupwallstreet

« Nous avons bien reçu votre candidature, si vous n’avez pas de retour de notre part d’ici trois semaines, considérez que votre profil n’a pas été retenu. »

​Nous prions pour vous !

Rédigé par Florent Letourneur,

Co-fondateur de Happy to meet you

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Depuis plusieurs années, le journal Les Échos s’associe à l’institut de statistiques et d’études de marché Statista pour établir le classement des meilleurs cabinets de recrutement de France. Pour la troisième année consécutive, Happy to meet you a l'immense plaisir d'être consacré au classement des meilleurs cabinets de recrutement dans la catégorie Managers et Spécialistes.

Lire la suite

Une réception de candidatures très maigre, une digitalisation des parcours candidats toujours plus forte… Voici un contexte dans lequel une plateforme telle que LinkedIn tire son épingle du jeu. Plus qu’une bibliothèque de CV passifs, LinkedIn a su devenir un outil social puissant qui peut vous permettre d’identifier, contacter et séduire vos talents de demain. Découvrez sans plus tarder 5 techniques imparables pour recruter efficacement sur le 1er réseau social professionnel de France.

Lire la suite

On a tous déjà rêvé d’avoir le pouvoir de lire dans la pensée des autres ou d’être une petite souris pour étudier leur comportement en notre absence. Happy to meet you exauce (au moins partiellement) ce vœu en vous dévoilant dans ce nouvel article les 6 éléments que les candidats regardent en priorité dans vos annonces de recrutement. Des indices qui pourraient bien vous aider à mieux capter leur attention à l’avenir !

Lire la suite

flashbag