Marque employeur : 8 tendances fortes pour 2021

04/02/2021 | Marque Employeur

Les années s’enchaînent, mais toutes ne se ressemblent pas. Au gré des circonstances, des modes et/ou des événements, il y a des lignes qui bougent, des traditions qui se perdent, des idées qui progressent, des codes qui changent et tutti quanti.

Chaque millésime arrive donc comme une vague nouvelle, avec des tendances plus ou moins nettes. En ce début 2021, quels sont les premiers ressentis ? Quelles sont les notes qui se démarquent quand on pose un nez curieux sur le bouquet de la marque employeur ?

 

Happy to meet you a longuement humé ces premiers effluves et voici notre petit compte rendu, avec 8 tendances qui se dégagent.

 

Marque employeur, tendance 1 : Focus sur le collaborateur

Au rayon des tendances marque employeur pour 2021, c’est l’une des plus marquées. Dans les articles et reportages consacrés à l’univers du travail, le mérite du collaborateur sort de l’ombre et gagne chaque jour du terrain.

 

Bien sûr, les coups de zoom dédiés aux patrons florissants continuent, mais on le voit clairement : l’attention portée aux collaborateurs est aux premières loges des tendances marque employeur.

 

Il se passe vraiment quelque chose ! Trop souvent cantonnée dans les hautes sphères, la reconnaissance a vraiment décidé de descendre de son podium. Elle élargit sensiblement son spectre et caresse désormais tous les intervenants dans le sens du poil. On en vient à penser que le sentiment d’équipe qui prévaut de façon si naturelle dans les start-ups traverse les murs d’un plus grand nombre d’entreprises, toutes tailles et toutes structures confondues.

 

Le premier effet positif de cette communication axée sur les talents de l’entreprise, c’est l’identification : “voilà le ou la collègue que j’aimerais avoir”. L’histoire ne nous dit pas encore si cette tendance autour de l’expérience collaborateur est une conséquence des turpitudes de l’année double 20, mais nous sommes en droit de le penser.

 

Ce cher collaborateur se retrouve donc au centre de toutes les attentions. On n’hésite plus à le mettre sous le feu des projecteurs dans toutes les productions audiovisuelles visant à valoriser l’entreprise (vidéos totem, tutos, interviews, podcasts…). Il est également plus que jamais chouchouté dans son parcours collaborateur avec la multiplication des programmes de salariés ambassadeurs ou employee advocacy.

 

Tendance 2 : La vidéo, plus star que jamais pour la marque employeur

L’an dernier, par la force des choses, nombre d’entreprises ont été obligées de s’analyser et de reconsidérer bien des choses, à commencer par l’art et la manière de poursuivre leurs activités … quand c’était possible.

 

Toutes ces mises au point ont invité les entrepreneurs à communiquer mieux, tant en interne que vers l’extérieur. En se penchant sur les diverses clés de communication, de nombreux employeurs ont porté une attention accrue à l’un des sujets chers à l’équipe d’Happy to meet you : leur marque employeur.

 

Pour asseoir cette aura, la développer et la stimuler, la vidéo a montré tout son attrait et on le constate chaque jour davantage. Pour les entreprises, l’image vivante est devenue un support incontournable, notamment dans le processus de recrutement. La vidéo est utilisée de plus en plus pour parler des collaborateurs, rassurer les fournisseurs et séduire les futurs talents.

 

Ce qui se vérifie aussi, c’est que la vidéo se démocratise, au point que les formats se multiplient et que l’imperfection est acceptée. Chacun devient son propre créateur, de son côté, avec ses propres moyens et la tendance n’est plus forcément aux contenus très léchés.

 

 

 

 

 

 

Tendance 3 : L’inclusion

Comme évoqué avec la première tendance, les collaborateurs ont gagné du poids dans l’image que les entreprises projettent vers l’extérieur, mais les choses ne s’arrêtent pas là.

 

Pour faire sens, il faut évidemment que la parole des collègues soit mieux entendue au sein même de l’entreprise. Et c’est cette tendance que nous constatons en ce début d’année : une inclusion grandissante des collaborateurs. C’est, fort probablement et partiellement, une conséquence de la montée en flèche du télétravail. Dans une configuration d’éloignement et d’isolement, l’humain a mieux compris l’intérêt essentiel du travail en équipe.

 

 

Tendance 4 : L’invasion de la Visio

De toutes, c’est la plus incontestable des tendances : l’invasion de la visioconférence.

 

La séparation physique des collaborateurs n’a pas mis fin à la nécessité d’échanger des informations entre collègues. Les mesures d’isolement engendrées par la Covid-19 ont donc stimulé le recours à toute une série d’outils comme Hangouts, Slack, Yammer, Teams et Zoom, entre autres exemples. Le niveau d’installation a explosé et le pourcentage d’adoption de ces outils est dingue.

 

Ces plateformes de communication collaborative répondent à un premier besoin : rassembler toutes les informations en un seul lieu, pour que chacun des intervenants soit en mesure d’y accéder… comme s’il était au bureau. Outre l’interconnexion des logiciels et des divers outils, ces plateformes permettent d’assurer des échanges convenables en mode visio, à défaut de pouvoir dialoguer face to face, en vrai, en chair et en os.

 

Tendance 5 : L’explosion des formations

En 2020, les événements ont mis un sérieux frein sur de nombreuses initiatives. Par la force des choses, nous avons été nombreux à lever le pied, un peu sonnés, sans trop savoir quand et comment nous pourrions rebondir. Si la période difficile n’est pas vraiment derrière nous, l’effet de surprise a maintenant disparu. La séquence des événements doit nous inciter à prendre les choses en main, à mieux s’armer et à optimaliser le temps disponible.

 

Dans ce contexte, toutes les formules de formation ont aujourd’hui le vent en poupe. Que ce soit via l’entreprise ou de leur propre chef, les Français ont intégré cette opportunité et les formations explosent !

formation marque employeur

 

Tendance 6 : L’empathie sort du bois

Pour le passage à 2021, les échanges de voeux ont fait ressortir une valeur trop souvent négligée par le passé : l’empathie.

 

Au-delà des formulations classiques, on a vu plus de gratitude et davantage d’émotions. Faute de pouvoir se soutenir par de véritables accolades, physiques, les gens ont multiplié les voeux de courage et de réussite. En ce début d’année, le mot le plus agréable est souvent sorti de sa tanière : merci !

 

Notre voeu, chez Happy to meet you, c’est que cette empathie s’installe dans la durée. Les mots de réconfort sont indispensables pour le retour de l’enthousiasme.

 

Tendance 7 : Le développement des plateformes d’avis

À l’instar de ce qui se passe dans divers secteurs – cfr les avis émis par les touristes sur tel hôtel, tel musée ou tel restaurant -, les témoignages sur la “qualité” des entreprises prennent de l’ampleur.

 

Les plateformes d’avis type choosemycompany sont en plein essor. Pour les candidats qui sont en recherche d’un futur employeur, ces sources compensent partiellement l’absence ou la rareté des entretiens IRL, “in real life”.

 

En parcourant les avis, les analyses et autres benchmarks, les talents peuvent faire leur shopping parmi les entreprises qui embauchent et décrypter la marque employeur des uns et des autres.

 

Tendance 8 : Le retour des challenges

À côté des parcours de recrutement classique, avec annonces, réception de CV, entretiens d’embauche et sélection des meilleurs candidats, il arrive que le recrutement des talents passe par d’autres circuits.

 

C’est notamment le cas des recrutements par challenge, organisés comme des tests en ligne, pour dénicher des talents en leur proposant une batterie d’épreuves. Avec les contraintes de déplacements qui nous affectent depuis l’arrivée du coronavirus, on assiste au retour de ces challenges.

 

Bien adapté à certains postes et certaines compétences, ce type de challenge permet au recruteur de filtrer les talents de façon efficace et de gagner un temps précieux. Quand le challenge est bien construit, incluant tant les hard que les soft skills, tout le monde s’y retrouve et on multiplie les chances d’avoir la bonne personne à la bonne place. De nombreux DRH s’accordent à penser que le recrutement par challenge est une amélioration dans le processus de recrutement.

 

Pour conclure

Au fil des mois, Happy to meet you garde un oeil attentif sur les tendances et les initiatives qui se manifestent dans l’univers de la marque employeur et des ressources humaines.

 

Dans ce blog, nous avons à coeur de relayer toutes les informations qui permettent à chacun – tant le recruteur que le recruté – de s’épanouir dans son environnement professionnel. Si vous cherchez des conseils pour booster votre image employeur et améliorer votre processus de recrutement, n’hésitez pas à contacter nos équipes.

 

stratégie marque employeur

Vous souhaitez booster votre marque employeur ?

Découvrez nos solutions

Rédigé par Claire Barrufi,

Directrice Conseil, experte en Marque Employeur

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Prendre soin de l’image que votre entreprise renvoie à ses collaborateurs, ses partenaires, mais également aux candidats potentiels qui souhaiteraient la rejoindre, est absolument crucial. Une marque employeur entretenue offre de multiples avantages : une meilleure productivité, une baisse significative des coûts de recrutement, un raccourcissement des délais pour trouver la perle rare, etc. Il s’agit donc clairement d’un sujet central.

Lire la suite

2020 et son contexte hors normes ont mis la marque employeur et la communication interne sur le devant de la scène. Les entreprises, forcées de se réinventer, ont continué à affronter les problématiques qui se dessinaient déjà depuis quelques années : tensions liées au mix générationnel entre boomers et Génération Z, loyauté à la baisse des collaborateurs, pénurie de compétences, fuite des talents à l'international, essor du non-salariat...

Lire la suite

flashbag