Tu es en recherche d’emploi, tu as entendu parler de ces histoires d’algorithmes mais leur simple évocation te renvoie à tes pires heures en cours de maths ? Pas de panique ! Je suis allée rencontrer Stéphane Bonneau, Data Scientist chez RegionsJob et nous avons pu mettre en lumière 5 grands principes qui t’empêcheront de commettre l’irréparable dans la rédaction de ton CV …
algorithmes

1 – À ton recruteur et non aux algorithmes tu t'adresseras

En effet, même si un CV est analysé par un algorithme, le paramétrage des mots-clés ne répond qu’à des exigences du recruteur. De plus, si un CV dépasse le stade de l’analyse programmatique, il se retrouvera dans les mains du recruteur qui n’aura pas de temps à consacrer à un rigolard ayant écrit sept pages de CV pour intégrer le maximum de mots-clés !

La solution : se demander quelle est la requête du recruteur.


2 – Un CV clair et concis tu rédigeras

Cela dénote un esprit de synthèse et une capacité d’adaptation très appréciés des recruteurs puisque ce sont des atouts essentiels de notre monde en perpétuelle mutation.

La solution : se demander si mon CV donne envie d’être lu.


3 –  Les termes de l’offre dans ton CV tu emploieras 

Un algorithme est effectivement paramétré sur des mots spécifiques ! Par conséquent, si l’une des compétences requise pour le poste est d’être réactif, ne te décris pas comme possédant une capacité d’adaptation car tu seras ignoré(e) de l’algorithme.

La solution : utiliser le champ lexical de l’offre !


4 –  La langue utilisée dans l’offre tu respecteras

Cela paraît aller de soi, mais certains candidats ont encore l’audace de répondre en français à une offre rédigée en anglais ou l’inverse, ce qui les disqualifiera d’office.

Par ailleurs, respecter une langue signifie également se conformer à sa grammaire et son orthographe. En effet, un CV rédigé en français LV3 condamnera ta candidature dans la mesure où elle atteindrait les mains du recruteur.

 La solution : relire et faire relire son CV avant de l’envoyer.


5 – Le format de ton CV tu adapteras

Mieux vaut privilégier le format PDF ou Word lors du téléchargement de ton CV puisque le logiciel sera le plus à même de les analyser.

Aussi (et pas de chances pour les graphistes), un algorithme n’analysera que des mots et ne pourra retranscrire l’originalité de la mise en page d’un CV au recruteur !

La solution : Simple is beautiful !

Alors maintenant que tu as tout compris aux algorithmes et surtout que tu as constaté qu’il n’y a aucune raison de s’angoisser lors de la rédaction de ton CV, je te laisse candidater à tes emplois rêvés et décrocher des entretiens (of course) !

Auteur : Julie Beaune

Suivre Julie sur :

Vos réactions