Les 5 poissons d’avril les plus originaux des marques en 2021

08/04/2021 | Uncategorized

À chaque 1er avril, nous y avons droit. Du poisson en papier scotché dans le dos, aux canulars les plus absurdes, en passant par les flops et la gêne qu’ils entraînent : les blagues sont partout. Cette année, nous avons décidé de vous faire partager un panel de 5 poissons d’avril, brillant par leur originalité et imaginés par des marques que nous connaissons tous.

Les 5 poissons d’avril les plus originaux des marques en 2021

Le plus écolo : Volkswagen change de nom

 

La semaine dernière, le constructeur automobile allemand Volkswagen annonce un changement de taille : l’entreprise s’appellera désormais Voltswagen, dans le but de promouvoir l’énergie électrique. Malgré le côté loufoque de l’information, certains médias y ont cru, et n’ont pas hésité à relayer en masse l’information… La raison ? Volkswagen a peut-être trop anticipé le 1er avril, en publiant un communiqué sur son site internet dès le lundi 29 mars. De quoi troubler la presse, d’autant plus que la marque aurait confirmé l’information, malgré les soupçons des journalistes… Sans compter sur le fait que le constructeur n’a pas fait les choses à moitié, en allant même jusqu’à créer un nouveau compte Twitter. Un canular réussi donc, mais qui aurait eu plus de sens avec un bon timing !

 

Le plus geek : Razer fait rêver les gamers

 

L’entreprise américaine Razer, leader mondial des logiciels et des systèmes de jeu à haute performance, a étonné la toile jeudi dernier en annonçant la sortie d’un nouveau produit haut en couleur. La marque a en effet communiqué sur une coloration capillaire connectée, capable d’offrir une gamme illimitée de couleurs, modifiables selon les humeurs et grâce à un smartphone. Chez Happy to meet you, on ne doute pas que l’idée a dû séduire plus d’un geek !

Le plus fair-play : Burger King se déguise en McDonald’s

 

Il fallait y penser. Pour le 1er avril, Burger King a décidé de se déguiser en revêtant les codes d’un de ses principaux concurrents : Mc Donald’s. Lorsque l’on sait que la guerre est déclarée depuis plusieurs années entre les fans du Big Mac et les supporters du Whopper, on imagine la surprise des gourmands du jeudi soir lorsqu’ils ont reçu leur commande !

Celui auquel on aurait vraiment voulu croire : LEGO et sa brique magique

 

Tous les parents l’ont déjà expérimenté : marcher sur une brique de LEGO est certainement tout aussi agaçant que douloureux. Pour contrer ce problème, la firme danoise annonce le lancement de Smart Brick, une nouvelle sorte de LEGO, capable de se déplacer lorsqu’il détecte la présence d’un pied. Si les ficelles sont grosses, on salue cependant l’autodérision de LEGO, et on croise les doigts pour que cette campagne devienne un jour une réalité !

Le plus lunaire : L’agence spatiale européenne ESA et ses nouveaux critères de recrutement pour devenir astronaute.

 

La célèbre Agence spatiale européenne (ESA), publie jeudi une mise à jour, suite à sa campagne pour le recrutement d’astronautes lancée le mois dernier. Les critères indispensables pour devenir le nouveau Thomas Pesquet ? Fournir son propre casque, pouvoir décompter à partir de 10 dans au moins 3 langues différentes, ou encore savoir réaliser la recette de la crème brûlée… Une touche d’humour qui a dû surprendre plus d’un apprenti astronaute !

Le plus bancal : Deliveroo et ses fausses factures

 

Voici un poisson d’avril qui a fait beaucoup de bruit, de par la frayeur qu’il a causée chez certains utilisateurs de l’application de livraison Deliveroo. Par le biais d’un mail, la plateforme a confirmé à ses clients la commande de 38 pizzas, pour un montant total de 456 euros. Nombre d’utilisateurs ont dénoncé cette plaisanterie sur les réseaux sociaux, notamment ceux qui ont fait opposition sur leur carte bleue à la réception de ce mail…

 

En bonus, le poisson d’avril le plus ensoleillé, by Happy to meet you !

 

Il était impossible pour nous de ne pas le citer. Cette année, Happy to meet you a annoncé l’ouverture d’une de nos agences à… Bora-Bora ! L’occasion pour nous de recruter un nouveau Directeur, avec comme prérequis indispensable la maîtrise du Ukulélé, et une pirogue de fonction en guise d’avantage en nature. Une fiche de poste à découvrir ici, avec la vidéo qui l’accompagne !

 

 

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Le 27 avril dernier, Arte proposait une soirée spéciale, dans le but de dénoncer des conditions de travail en forte dégradation depuis plusieurs années, et l’apparition d’un nouveau terme lourd de sens : le précariat. Entre nouveaux métiers, temps de travail extensibles, missions à la tâche ou encore cumul des activités, les conditions de travail d'aujourd’hui fragilisent certains salariés tout en excluant toute notion de droit du travail. Happy to meet you décrypte pour vous deux documentaires on ne peut plus éclairants sur le mode de fonctionnement de ces nouveaux travailleurs “à la tâche”, et la face cachée de la “gig economy”.

Lire la suite

flashbag