Ah changer d’air, quitter les grandes cités polluées pour se mettre au vert… Vous êtes vous demandé pourquoi vous aviez envie de vous installer dans tel ou tel coin de la France ? Peut-être parce que certaines collectivités connaissent particulièrement bien les rouages du marketing territorial… De la petite ville des Côtes d’Armor à la région Bretagne, voici un Top 5 d’initiatives réussies par des collectivités territoriales.

Le plein emploi ou presque, atout séduction de la marque employeur Vendée

Le département a déjà su se rendre célèbre en épousant le nom d’une course au large de renommée internationale “le Vendée Globe”, un coup de génie pour une belle notoriété. Seulement voilà, doté de très belles entreprises et en nombre raisonnable, le département se trouve en mal de candidats et les entreprises locales peinent à recruter. Pour parer à ce déficit, le conseil départemental et la CCI ont fait réaliser un spot publicitaire baptisé “la Vendée recrute”, diffusé sur les chaînes du groupe M6.
Tout est dit dans le titre !

Cette initiative de marque employeur au service d’une collectivité territoriale est une belle réussite. Au terme de la campagne, le département a annoncé un premier bilan positif avec 12 500 candidatures reçues de la France entière, un franc succès.

Vendée Globe

Pour booster sa marque employeur, le Cantal mise sur le salon virtuel de l’emploi

“Le Cantal et vous? Ça matche”, un slogan de site de rencontres pour que les entreprises du département trouvent leurs candidats via un salon virtuel, c’est l’idée développée par le département pour la deuxième année consécutive. Et si le principe est renouvelé, c’est suite au succès de la première édition. Sur les 2700 inscrits en 2017, près de 80% des candidats recrutés n’étaient pas des habitants du département. Une bouffée d’oxygène pour le Cantal qui a besoin d’attirer une population d’actifs sur ses terres et une initiative intéressante de marque employeur au service d’un territoire.

Le Cantal

“Passez à l’Ouest” ou quand la Bretagne s’affiche

Au printemps 2017, la Bretagne a misé sur une campagne d’affichage national relayée sur les réseaux sociaux. Le principe était simple et redoutablement efficace : détourner une caractéristique a priori parisienne pour se l’approprier. Les slogans commençaient par “ici aussi, on a…” illustré par un visuel décalé évoquant les emblèmes bretons, la qualité de vie ou les attraits touristiques. En médaillon, le rappel que la Bretagne n’est plus qu’à 1h30 de Paris grâce à la LGV.

Pour faciliter la diffusion de la campagne, les éléments de la charte graphique étaient disponibles en téléchargement pour les entreprises qui souhaitaient s’approprier le slogan. Les initiatives se sont ainsi multipliées pour un marketing territorial devenu viral. “Passez à l’Ouest” a été élue “meilleure campagne de community management” du monde, c’est dire !

Passez à l'Ouest Bretagne

L’identité portée fièrement à Reims, une opération de marketing territorial réussie

“Je suis #Rémois(e) et fier(e) de l’être” est une campagne de 2017 entièrement conçue par la direction de la communication de la ville de Reims. L’objectif recherché par cette opération de communication visait à développer le sentiment d’appartenance et à affirmer la modernité de la ville. Des visuels emblématiques de la ville ont ainsi été choisis pour être déployés dans l’espace public via des supports divers. Puis ce sont les habitants qui, à leur tour, se sont appropriés les visuels pour les faire fleurir ici ou là. Ce n’est qu’à l’occasion des voeux, soit un mois plus tard que le voile a été levé sur l’origine institutionnelle de la campagne. Les habitants ont ensuite pu voter pour leur visuel préféré sur le site internet de la ville.

Très réussie, cette belle initiative de marketing territorial a été récompensée du prix Cap’Com 2018 dans la catégorie “attractivité et marketing territorial”.

Campagne Reims

Work in Lannion, l’exemple d’une petite ville

Non, Lannion ce ne sont pas que les crêpes et la Côte de Granit rose. Lannion est un pôle de compétences numériques rassemblées autour de grands groupes. La commune des Côtes d’Armor, environ 20 000 habitants, est même labellisée French Tech, au même titre que Rennes ou Nantes. Eh oui !

De fait, Lannion n’échappe donc pas aux difficultés de recrutement inhérentes à ce secteur d’activité. Pour parer au problème et répondre aux besoins croissants des entreprises de son territoire, la petite ville bretonne a donc misé sur une opération de communication via la création d’une marque employeur. Baptisée “Work in Lannion”, elle est portée par Nokia, Orange, Ericsson et l’écosystème des PME et Startups locales. Son objectif : créer une communauté qui soit représentative de “l’univers tech” local.

Work in Lannion est déclinée via un site internet qui recense les opportunités d’emploi www.workinlannion.bzh. Des pages Facebook et Linkedin ont été créées et les visuels de la campagne sont relayés sur les réseaux sociaux. Pendant l’été, une campagne “Sea, Tech and Fun” a mis  “Work in Lannion” en lumière auprès des touristes via l’affichage urbain. La Tech qui recrute à 5 minutes de la plage, c’est tentant.

Work in Lannion

Traiter une collectivité territoriale, quelle que soit sa taille, comme une marque, permet d’exploiter toutes les ressources du marketing et de mettre en place des opérations de communication qui contribuent à sa notoriété. Avec un objectif bien défini - faciliter l’emploi, augmenter l’attractivité ou encore jouer sur l’appartenance - et une belle campagne, des résultats tangibles peuvent être obtenus assez rapidement. Ça vaut le coup !

Auteur : Claire Adam

Directrice Conseil

Suivre Claire sur :

Vos réactions