Aujourd’hui, l’entreprise est très exposée grâce aux multiples canaux de communication qu’offre le digital. Pour garder ses talents et en attirer de nouveaux, elle doit soigner sa marque employeur, autrement dit, son image et son comportement en tant qu’employeur.

“Marque employeur ? Mais qu’est ce qu’on nous a encore inventé là !!” Le chef d’entreprise peut se demander ce qui se cache derrière cette appellation. D’autant qu’on lit de part et d’autre qu’il est impératif de la soigner cette marque employeur afin de séduire les futurs salariés et fidéliser les collaborateurs. On ne va pas se mentir, c’est vrai. Difficile, voire impossible de faire l’impasse sur ce sujet alors, autant commencer par le commencement et poser la question qui taraude peut-être les esprits…

La marque employeur, c’est quoi ?

Il y a quelques années encore, lorsqu’on envisageait de changer de voiture, on faisait le tour des concessionnaires pour essayer les modèles qui nous faisaient rêver. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Confortablement installé dans son canapé, le futur acquéreur visite les sites internet des constructeurs automobiles qui l’intéressent, customise son véhicule en ligne, compare, consulte les avis des propriétaires de telle ou telle marque et, une fois son choix arrêté, il se rend chez LE concessionnaire qui vend ladite voiture.

Il en va de même pour le recrutement d’un futur collaborateur : recherches sur la toile pour trouver le candidat idoine en épluchant des cvthèques, en fouillant dans les entrailles de Linkedin, en parcourant des pages Facebook. Une fois trouvé le ou les profils intéressants, c’est la prise de contact. Eh bien, ces candidats font de même avec l’entreprise !

Marque employeur

L’image donnée par l’entreprise, pierre angulaire de la marque employeur

Eh oui, avant de se rendre à un entretien, voire avant même de répondre à une annonce, les candidats scrutent l’entreprise sous toutes les coutures et ils s’en font une opinion. Selon une enquête sur la marque employeur publiée par StepStone, ils sont 90,7% dans ce cas… ça fait du monde !

En conséquent, il faut être en capacité de séduire, de faire de l’oeil aux talents pour qu’ils aient envie de se faire recruter ou qu’ils quittent la concurrence. Et cela ne fonctionne que si le discours est en harmonie avec la réalité de l’entreprise, ce qui sous entend que l’extérieur est le reflet de l’intérieur. Autrement dit, une entreprise ne peut être séduisante sur le marché que si elle est agréable à vivre pour ses salariés. C’est ça la marque employeur.

Marque employeur

La marque employeur, des supports de communication, mais pas que...

Ah ! Et ça se traduit comment concrètement ? Par des actions à mettre en place à moyen, court et long terme. La marque employeur est un tout. En interne, elle concerne la QVT, entendre qualité de vie au travail de vos collaborateurs, le plan RSE ou le cas échéant les valeurs portées par l’entreprise et ses pratiques managériales.

Et ce qu’est l’entreprise doit se voir de l’extérieur. La marque employeur concerne donc ses supports de communication avec une attention toute particulière pour ceux qui s’adressent aux candidats. Une présence soignée sur les réseaux sociaux, professionnels ou pas, ou encore un parcours candidat respectueux et attentionné, tant dans les échanges épistolaires qu’au cours des rencontres, sont autant de points de vigilance pour une marque employeur positive.

Vous commencez à y voir plus clair ?

Auteur : Claire Adam

Directrice Conseil

Suivre Claire sur :

Vos réactions